Claude Chirac se préparait à annoncer la mort de son père depuis quelques mois

Sur le plateau de “C à vous“ le lundi 30 septembre 2019, l’ancien chef du service politique de l'AFP, Frédéric Dumoulin, révèle Claude Chirac s'était déjà préparée à annoncer à la presse la mort de son père longtemps avant le 26 septembre 2019.

La nouvelle de la mort de Jacques Chirac a été diffusée jeudi 26 septembre 2019 par l’intermédiaire de l’AFP. Une nouvelle qui a fortement attristé les Français et de nombreuses personnes à travers le monde.

Le lundi 30 septembre 2019 était jour de l'hommage national et des obsèques de Jacques Chirac. C’est aussi le jour que Frédéric Dumoulin, ancien chef service politique de l’AFP, a choisi pour faire une révélation stupéfiante.

Invité sur le plateau de “C à vous“, l’actuel directeur du bureau de Lille est un interlocuteur privilégié de la famille Chirac. Ainsi, le journaliste a gardé des liens avec Claude Chirac et observait de près l'état de santé de l'ex-chef de l'État. Cette attention lui a valu d'avoir l'honneur d'annoncer la mort de Jacques Chirac.

Frédéric Dumoulin a également fait précisé que la fille aînée de l'ancien président de la République s'était préparée à annoncer la mort de son père.

"Elle voulait faire les choses très proprement le jour J, le jour où malheureusement, ça arriverait",

confie le journaliste avant de poursuivre:

"Elle se méfie beaucoup des réseaux sociaux, elle n'aime pas twitter etc... Elle voulait que ce soit fait proprement, de façon officielle, non pas qu'elle voulait utiliser l'AFP comme un canal officiel, mais plutôt comme quelque chose de bien sourcé, de fiable pour tout le monde".

Frédéric Dumoulin est très proche de la famille Chirac. Le journaliste est vu par Claude Chirac comme quelqu'un de fiable.

"Avec Claude, nous avons pris l'habitude d'échanger régulièrement sur les hospitalisations de son père et autres sujets d’actualité en rapport avec la famille Chirac“,

confie-t-il dans un article paru sur le site Making-of de l'AFP. Le journaliste poursuit son commentaire en disant qu’il échange avec la fille de Jacques Chirac “le plus souvent par SMS ou au téléphone“ :

“Cette femme, qui peut donner l'impression de ne plus trop se faire d'illusions sur la nature humaine, en parle souvent sur le ton de l'humour ou avec une ironie mordante." 

Frédéric Dumoulin décrit la réaction de Claude Chirac aux nombreuses rumeurs qui donnaient pour mort Jacques Chirac ces dernières années, notamment en 2017. Le journaliste indique que la fille de l’ancien président avait démenti les rumeurs par une phrase assez parlante.

"Non, non, je vous rassure, Chirac (...) est toujours vivant. N'en déplaise à Christine Boutin !",

confie-t-il.

Claude Chirac envoyait ainsi un petit pic à Christine Boudin après son tweet en 2016 qui annonçait la mort de Jacques Chirac.

"Christine Boutin qui était quand même une ancienne ministre de la République",

affirme Frédéric Dumoulin, stupéfait.

C’est donc une Claude Chirac éprouvée que l’on a vue lors de la cérémonie d’hommage à son père. Celle-ci s’est recueillie devant le cercueil de son père.

Un service solennel a été prévu lundi 30 septembre 2019 pour rendre un dernier hommage à Jacques Chirac. Une cérémonie qui a vu toute la classe politique française se réunir pour honorer la mémoire de l'illustre disparu. Toutefois, les proches de Chirac n'ont pas souhaité que Marine Le Pen soit présente à la cérémonie.

Les postes connexes
GettyImages
Célébrités Sep 27, 2019
La dernière apparition publique de Jacques Chirac (vidéo)
Getty Images
Actualités Sep 26, 2019
Line Renaud en larmes en commentant la mort de Jacques Chirac : "Ce n’était plus Jacques"
Getty Images
Actu France Sep 30, 2019
Hommage à Jacques Chirac : "le fils qu'il n’a jamais eu", Vincent Lindon, était présent
GettyImages | Wikimedia Commons/ManoSolo13241324/CC BY-SA 4.0
Actualités Sep 27, 2019
Jacques Chirac sera inhumé au cimetière du Montparnasse, près de sa fille Laurence