Une Landaise a fait face à la cour à cause de ses canards trop bruyants

Le mardi 1er novembre 2019, Dominique Douthee, une femme de 67 ans s’est présentée au tribunal d’instance de Dax. Un couple de voisins s’est plaint que ses canards étaient trop bruyants et dérange au quotidien.

Cela fait déjà 36 ans que Dominique Douthee a élevé des canards à titre non professionnel. Il y a un, un couple s’est installé dans le voisinage et trouve que “le bruit et l’odeur” des volailles sont très dérangeants.

D’après l’avocate des époux, Me Anne-Claire Rimet, “L’élevage engendre des nuisances sonores importantes" et empêche le couple de mener une vie paisible. De plus, elle a aussi mentionné que ses clients ne peuvent pas profiter de l’été à leur aise.

Un canard dans l'eau. | Photo : Getty Images

Un canard dans l'eau. | Photo : Getty Images

"Mes clients ne peuvent plus profiter de leur jardin et de leur terrasse. Il ne peuvent pas dormir les fenêtres ouvertes sans entendre les cris des canards",

a-t-elle plaidé.

En guise de dédommagement, celle-ci a réclamé la somme de 3 500 € avec un frais de justice de 2 000 €.

Pour répondre à ces accusations, Me Philippe Lalanne, l’avocate de l'éleveuse a affirmé que le couple était déjà conscient de la situation sachant qu’il vivait précédemment à une quinzaine de kilomètres dès lieux.

Des canards dans l'eau. | Photo : Getty Images

Des canards dans l'eau. | Photo : Getty Images

"Ici, il y a un lac de 42 hectares, une zone Natura 2000, c’est un lieu de reproduction et d’hivernage des oies et des canards, nous sommes au paradis des canards", a-t-elle riposté.

Heureusement pour la propriétaire des canards, une dizaine de personnes se sont installées à l'entrée du tribunal et se sont munis d'une pancarte pour l’épauler. 

Des groupes de canards | Photo : Getty Images

Des groupes de canards | Photo : Getty Images

En quittant la cour, Dominique Douthee s’est exprimée avec humour et a lancé une plaisanterie disant :

“Comme disait Chirac, le dossier a fait pschitt!. Je vais continuer à vivre comme avant. Et si ça dure, en novembre, mes oies seront en pâturage chez mon fils et mes canards seront en conflit, il n’y aura plus de conflit". 

Rendez-vous le 19 novembre 2019 pour connaître la décision du juge.

Coq Maurice était accusé de nuisance sonore et sa propriétaire, Corinne Fesseau a comparu devant le tribunal en juillet 2019. Le jeudi 5 septembre 2019, le gallinacé a gagné son procès

Les postes connexes
Twitter/LeTelegramme
Actu France Sep 03, 2019
Landes : après le cas du coq Maurice, des canards et oies ont été accusés de faire trop de bruit
Twitter/LCI
Animaux Sep 05, 2019
L’affaire du coq Maurice : le tribunal l’a autorisé à chanter chez lui
Twitter/__Verlaine__
People Jul 04, 2019
Dans l’affaire du coq Maurice, l’avocat des voisins a commenté le procès
Shutterstock.com
Actu France Sep 25, 2019
Sarthe : l'aire de jeux pour enfants sera déplacée car jugée trop bruyante par certains