La médaillée d'or paralympique Marieke Vervoort est décédée à l'âge de 40 ans

Le mardi 22 octobre 2019, l’athlète Marieke Vervoort est décédée à l'âge de 40 ans. La championne a décidé de mettre fin à son calvaire en ayant recours à l'euthanasie. 

Marieke Vervoort est une sportive qui avait fièrement porté depuis un certain temps le drapeau belge lors des Jeux paralympiques. En effet, depuis ses 14 ans, Marieke souffrait d'une maladie incurable et dégénérative de la colonne vertébrale. 

Toutefois, malgré sa paralysie, Marieke Vervoort s’est plongée totalement dans le sport. Elle a commencé par le basket-ball sur fauteuil roulant et la natation. Elle a enchaîné par la suite les compétitions une par une.

Durant les années 2006 et 2007, elle décide participer à l’Ironman d’Hawaï et est même devenue championne du monde de paratriathlon durant cette période. Toutefois, des épreuves telles que celles-ci lui demandaient trop d'efforts et elle a dû se tourner vers d'autres disciplines. 

Et avec sa persévérance et beaucoup de travail, elle reçoit en 2012 une médaille d’or aux Jeux de Londres.

Marieke Vervoor célèbre sa médaille d'or lors de la séance du soir du dixième jour des Championnats du monde d'athlétisme du CIP au stade Suhaim Bin Hamad le 31 octobre 2015 à Doha, Qatar.  | Photo : Getty Images

Marieke Vervoor célèbre sa médaille d'or lors de la séance du soir du dixième jour des Championnats du monde d'athlétisme du CIP au stade Suhaim Bin Hamad le 31 octobre 2015 à Doha, Qatar. | Photo : Getty Images

Plus incroyable encore ! En 2015, elle a été championne du monde catégorie course en fauteuil en 100 m, 200 m et 400 m. Un exploit qu'elle a refait l'année suivante en obtenant deux médailles en athlétisme à Rio, médaille de bronze (100 m) et d’argent (400 m). 

Sur le plan personnel, elle a décidé de réaliser un de ses rêves, qui était notamment celui de rouler dans le circuit de Zolder, en Lamborghini.

Marieke Vervoor célèbre sa médaille d'or lors de la séance du soir du dixième jour des Championnats du monde d'athlétisme du CIP au stade Suhaim Bin Hamad le 31 octobre 2015 à Doha, Qatar.  | Photo : Getty Images

Marieke Vervoor célèbre sa médaille d'or lors de la séance du soir du dixième jour des Championnats du monde d'athlétisme du CIP au stade Suhaim Bin Hamad le 31 octobre 2015 à Doha, Qatar. | Photo : Getty Images

"J’ai pu réaliser beaucoup de rêves. Celui-ci est le dernier",

avait-elle déclaré.

Toutefois, on ne saurait passer sous silence le fait que durant tout ce temps, la championne avait du mal à vivre avec son handicap. 

Elle a donc décidé d'abréger ses souffrances en ayant recours à l'euthanasie. Marieke avait pris cette décision et a signé les documents d’autorisation depuis l'année 2008, avec le consentement de trois médecins.

Marieke Vervoor célèbre sa médaille d'or lors de la séance du soir du dixième jour des Championnats du monde d'athlétisme du CIP au stade Suhaim Bin Hamad le 31 octobre 2015 à Doha, Qatar.  | Photo : Getty Images

Marieke Vervoor célèbre sa médaille d'or lors de la séance du soir du dixième jour des Championnats du monde d'athlétisme du CIP au stade Suhaim Bin Hamad le 31 octobre 2015 à Doha, Qatar. | Photo : Getty Images

"Maintenant, je suis paralysée jusqu'aux seins. La mobilité que j'ai avec mes doigts est en train de s'amenuiser. J'ai un cœur si fort, mais les analgésiques ne font plus rien”,

avait-elle notamment déclaré.

En quelque sorte, le sport a été la raison de vivre de Marieke Vervoort. Cependant, il semblerait qu'elle n'ait pas envisagé de passer le reste de sa vie sur une chaise roulante.

"Quand viendra le moment où j'aurai plus de mauvais jours que de bons jours, j'aurai mes papiers d'euthanasie, mais le temps n'est pas encore venu",

a affirmé Vervoort. 

Il faut tout de même rappeler qu'il fut un temps durant lequel la principale concernée avait espoir de pouvoir un jour aller mieux. Malheureusement, la science n'a pas encore permis de donner vie à cet espoir qu'elle avait.

D'ailleurs, elle s'en est allée sans pouvoir réaliser plusieurs de ses rêves, notamment d'avoir un musée à son effigie, aller au Japon, ou encore faire de la voltige.

En parlant justement de la volonté de vouloir se donner la mort, un autre personnage public a également décidé de mettre fin à ses jours.

Quentin Dehar, le sosie français de Ken s'en est allé le lundi 2 septembre 2019. Personne ne sait pourquoi il en a décidé ainsi. Le seul indice est une capture d’écran inquiétante de sa dernière recherche Google. 

Les postes connexes
Wikimedia Commons/Winnetka Library Credit/CC BY-SA 2.0
Célébrités Oct 07, 2019
Le célèbre ténor italien Marcello Giordani est décédé à l'âge de 56 ans
GettyImages
Célébrités Oct 12, 2019
L’acteur américain Robert Forster dans “Jackie Brown” est décédé à l’âge de 78 ans
Getty images
Célébrités Jul 25, 2019
L'acteur Rutger Hauer (Blade Runner) est décédé à l'âge de 75 ans
facebook.com/amisdespirou
Célébrités Oct 07, 2019
Philippe Tome ('Petit Spirou') est décédé à l’âge de 62 ans