Julie Graziani explique ses propos sur les mères célibataires par son enfance troublée

Le vendredi 8 novembre 2019, sur le plateau de “Morandini Live” diffusé sur CNews et Non Stop People, Julie Graziani est revenue sur la grande controverse provoquée par ses déclarations.

Quelques jours plus tôt, la journaliste avait avancé des propos déplacés concernant les mères célibataires, engendrant une vive colère sur la Toile.

DES PROPOS POLÉMIQUES

C'est une séquence qui a beaucoup fait parler sur internet. Lundi le 4 novembre 2019, alors que Julie Graziani  était invitée de le plateau du programme "24 Pujadas", sur LCI, elle a réagi en voyant une vidéo montrant une mère de famille célibataire et au SMIC, qui interpelle le président Macron pendant sa visite surprise à Rouen.

"Seule avec deux enfants, au smic, je ne vois pas trop comment on peut s'en sortir",

a tout d’avoir évalué la journaliste, avant de poursuivre plus brutalement :

"Qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au smic ? Est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école ? Est-ce qu'elle a suivi des études ? Et puis si on est au smic, il ne faut peut-être pas divorcer non plus dans ces cas-là."

QUAND ON EST AU SMIC, IL NE FAUT PAS DIVORCER

La phrase qu’il ne fallait pas ! Sur la Toile, ces propos de Julie Graziani se sont répandus très rapidement, provocant l’indignation de l'opinion publique, touchant même les pouvoirs supérieurs l'État.

Sur la Twittosphère, Marlène Schiappa n’a pas hésité à dénoncer un "violent mépris des mères isolées".

Dans la foulée, le magazine "L'Incorrect" pour lequel Julie Graziani travaillait a décidé de cesser toute collaboration.

JULIE GRAZIANI DONNE DES EXPLICATIONS

Le vendredi 8 novembre 2019, la journaliste est venue s’exprimer sur le plateau de “Morandini Live”.

Julie Graziani, bien consciente de ses erreurs, a expliqué pourquoi ce sujet spécifique concernant les mères célibataires l’avait particulièrement touché :

"J'ai projeté sur cette dame – que j'ai jugée sans la connaitre – mes souvenirs d'enfance qui me sont remontés à la figure, et mes angoisses."

Julie Graziani a ainsi continué en parlant de la situation de sa famille :  

"J'ai vu les problèmes d'argent de mon père qui a fait faillite, je l'ai vu humilié. J'ai vu ma mère qui avait besoin d'emprunter de l'argent pour remplir le frigo."

ELLE RECONNAÎT SES TORTS

D’après elle, elle s’est laissé submerger par toutes ces situations quand elle a dû réagir sur le plateau de LCI.

"J'ai peur de la précarité, j'ai été trop dure",

a-t-elle avoué, même si elle déplore que ses propos ont été analysé de manière trop littérale.

Julie Graziani a fait son mea culpa pour essayer d'expliquer ses déclarations jugées polémiques. La journaliste a en effet fait parler d'elle quand le 4 novembre 2019. Elle a fait une déclaration choc sur les mères seules en diant qu'on ne doit pas divorcer quand on est au SMIC.

Les postes connexes
Twitter/puremedias
People Nov 07, 2019
Julie Graziani sur les mères seules : "Si on est au SMIC, faut peut-être pas divorcer"
Getty Images
People Sep 17, 2019
Alessandra Sublet, mère célibataire : "Je ne suis pas sûre de pouvoir revivre en couple"
Twitter/NOPLPoff+Twitter/voici
N'oubliez pas les paroles! Aug 28, 2019
N'oubliez pas les paroles : Nagui touché par le discours d’adieu de Julie qui quitte l’émission
Getty Images
Célébrités Oct 16, 2019
La fille aînée d’Al Pacino, Julie, a grandi et est passionnée par la réalisation