Vincent Lambert : chronologie de son cas depuis 2008 jusqu'à son décès

Kalina Raoelina
20 nov. 2019
16:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Pendant plus de dix ans de lutte acharnée, l'affaire Vincent Lambert a été le théâtre du désordre d'une famille qui se demandait s'il fallait arrêter ou non le traitement d'un infirmier victime d'un accident. Focus sur le parcours de Vincent Lambert, en passant par les décisions du tribunal sur l'état de traitement jusqu’à sa mort le 11 juillet 2019.

Annonces

En septembre 2008, Vincent Lambert était victime d'un accident de voiture qui lui avait conduit dans un état végétatif chronique, un état dans lequel il ne fait aucune réaction face à son entourage. La justice française et les membres de la famille ont été en désaccord sur la décision d’arrêter les soins jusqu'à sa mort en 2019.

LES DATES CLÉS DE L'AFFAIRE VINCENT LAMBERT 

Revenons sur les dates clés de l’affaire :

En 2008, suite à un accident de voiture, Vincent Lambert a été transféré à l'hôpital de Reims où il était dans un état de coma artificiel jusqu'en 2011. 

Annonces
Annonces

En 2011, son état de coma intéresse les chercheurs belges de la Coma Sciences groupes. Dans le cas de Vincent Lambert, ils en tirent la conclusion que l'ex-infirmier est "dans un état de conscience minimale" et que son état n'est pas très prometteur.

Pendant trois ans, la famille a encouragé Vincent Lambert par des soins médicaux et leur soutien. Le 10 avril 2013, prise aux désespoirs, la famille composée de sa femme Rachel et quelques autres membres, ont décidé de mettre à terme aux traitements selon un protocole de fin de vie jugé par le CHU. 

Annonces

UNE AFFAIRE DE FAMILLE 

En mai 2013, à la suite de la décision de la femme de Vincent de mettre fin aux traitements, le cas du patient prend une toute autre tournure lorsque les parents ont appris cette décision. C’est le début de l’affaire Vincent Lambert.  

La mère de Vincent a confié l'affaire au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, à la suite de la décision, une ordonnance judiciaire mettant en œuvre la reprise du traitement parce que les parents et les autres membres estimaient avoir également leur mot à dire dans la prise des décisions.    

Annonces

Un an après la décision, entre le 11 janvier et le 16 janvier 2014, la procédure d'arrêt des soins a repris son cours, ce à quoi la mère de Vincent a immédiatement répondu.

De 2015 à 2017, les parents de Lambert ont mené une guerre sans merci avec les tribunaux, l'hôpital et surtout contre Rachel, sans parler d'une lettre adressée au président en 2018.

L’année 2019 est marquée par l'arrêt définitif des soins malgré les recommandations de ses parents contre toute prise de décision.  Le 11 juillet 2019, Lambert est décédé après plus de dix dans un état de lutte. 

Annonces

L’AUTOPSIE DE LAMBERT

Vincent Lambert, de son accident jusqu'à sa mort le 11 juillet 2019, a fait l'objet d'une affaire qui a mis en désaccord les membres de sa famille dans la prise de décision. Le corps de Vincent a été remis à la famille. Lors des obsèques, le procureur a réclamé une autopsie du corps.

Annonces