Selon Jean-Marie Bockel, sa belle-fille est de la famille après la mort de son fils

Le sénateur Jean-Marie Bockel, père de Pierre Bockel, l’un des treize soldats à avoir trouvé la mort au Mali le 25 novembre 2019, demande au président Macron une dispense afin que sa belle-fille puisse se marier à son fils, à titre posthume.

Avant sa mort, Pierre Bockel était en couple. Le soldat de 28 ans qui a trouvé la mort le 25 novembre 2019 au Mali avait prévu de se marier, et sa compagne attendait un enfant de lui.

UN MARIAGE POSTHUME

C’est une situation que l’on voit rarement. Pierre Bockel ne pourra malheureusement pas réaliser son rêve : celui d’épouser sa compagne et de voir naître son enfant. Après sa mort, son père, le sénateur Jean-Marie Bockel, a demandé à Emmanuel Macron à ce que sa belle-fille puisse organiser un mariage avec son fils, à titre posthume.

L’ancien ministre a demandé cette dispense au président après que ce dernier l’ait appelé le 27 novembre 2019 pour lui présenter ses condoléances.

"Ce sera plus facile pour la reconnaissance de l’enfant",

a-t-il déclaré.

UN HOMME HUMBLE ET MODESTE

Pierre Bockel était très apprécié par son entourage, car il s’est toujours montré présent pour les autres et à tout moment. En 2010, le jeune homme s’était rendu dans un camp en Tanzanie, en compagnie de quatre autres collègues, afin de construire un hôpital psychiatrique. Depuis la construction de cet hôpital, il est resté en contact avec les personnes qui le dirigent.

Après l'hommage rendu aux soldats disparus au Mali, Jean-Marie Bockel compte bien organiser un autre hommage pour son fils. Il était humble et était un homme d'église.

"Pierre était humble et modeste. Il avait la carrure des bons chefs, à savoir ceux qui ne veulent pas l’être",

a fait savoir son père.

DES SOUVENIRS QUI REFONT SURFACE

Auprès de nos confrères de La Vie, Jean-Marie Bockel se rappelle des beaux moments passés avec son fils. Il se rappelle particulièrement de la joie de son fils lorsqu’ils se rendaient en vacances en Afrique.

Il se souvient également du dernier livre que son fils lui avait conseillé, Fatherland, de Robert Harris. Désormais, il faudra pouvoir vivre sans cet homme que tout le monde surnommait "P-E".

La perte de tous les treize soldats au Mali a énormément déchiré les Français, mais celle de Pierre Bockel a particulièrement marqué. Le soldat de 28 ans allait se marier et être papa d'un petit garçon.

Les postes connexes
Twitter/le_Parisien
Actu France Nov 27, 2019
Mali : le fils de Jean-Marie Bockel, tué dans le crash d’hélicoptère, allait être papa
Twitter/purepeople
Actu France Nov 27, 2019
Jean-Marie Bockel rend hommage à son fils décédé : "C'était un fils merveilleux"
twitter.com/BFMTV
Actu France Dec 02, 2019
La petite amie de Pierre Bockel, soldat décédé au Mali, témoigne : "Il aimait la paix"
twitter.com/closerfr
People Nov 26, 2019
Jean-Marie Bockel en deuil : son fils fait partie des 13 soldats morts au Mali