Affaire Daval : l'avocat des parents d'Alexia se dit "soulagé" de ne plus les défendre

Quelques mois seulement avant un procès important, la famille d’Alexia Daval s’est séparée de son avocat. Me Jean-Marc Florand qui défendait la famille de la jeune femme tuée par son conjoint en 2017, s’est dit soulagé par cette décision.

À quelques mois du procès décisif, de Jonathann Daval inculpé pour le meurtre de sa femme, Me Jean-Marc Florand annonce officiellement qu’il n’est plus l’avocat des parents d'Alexia Daval le 15 décembre 2019. L’avocat s’est dit "soulagé" de cette décision.

C’est le vendredi 13 décembre dernier que l’avocat a appris par le biais de l’un de ses confrères qu’il n’était plus l’avocat des parents d’Alexia Daval. Me Jean-Marc Florand a confirmé la nouvelle à France Bleu Besançon, le 15 décembre 2019, après que l’information soit apparue dans La presse de Gray.

Me FLORAND ANNONCE QU’IL N’EST PLUS L’AVOCAT DE LA FAMILLE D’ALEXIA

Après plus de deux ans et demi de bons et loyaux services aux côtés de la famille Fouillot, Jean-Pierre et Isabelle. L’avocat annonce qu’il avait déjà l’intention de quitter le dossier comme on peut lire dans l’édition de France Bleu :

"Je suis soulagé, j'avais pris la décision dès début janvier de renoncer à la défense de M. et Mme Fouillot. Je voulais pas leur dire pendant la période des fêtes. Ma décision était prise, ils ont pris les devants."

Comme raison, Me Florand pointe du doigt les relations compliquées entre lui et les parents de la défunte.

"C'est comme dans une relation médecin/patient, il faut un minimum de confiance. Quand vous avez des clients qui n'écoutent pas vos conseils, ou qui n'en tiennent pas compte, il faut en tirer les conséquences",

affirme-t-il à France Bleu.

LA RAISON DE LA DISCORDE

Le 12 décembre 2019, les proches d'Alexia Daval, ont réclamé une nouvelle expertise à cause des traces de médicaments qui ont été trouvées lors de l'autopsie. Ces derniers soupçonnent Jonathann Daval d'avoir empoisonné Alexia "à petit feu".

Si la demande d'investigations complémentaires devrait d’abord être tranchée par la juge d'instruction, elle a déjà subi le rejet du procureur de Vesoul. Et pour cause, les causes du décès de la femme sont connues car deux expertises existent au sujet des médicaments pris par Alexia.

UNE DEMANDE INUTILE

Selon celui qui était encore l’avocat de la famille, cette demande d’expertise était inutile, mais ses clients insistaient. C’est cette discorde qui aurait conduit Isabelle et Jean-Pierre Fouillon à prendre la décision de se séparer de l’avocat.

Cette séparation n’aurait pourtant aucun effet négatif sur l’avocat qui l’envisageait également. Pour le remplacer, la famille d’Alexia s’est attaché les services de Me Gilles-Jean Portejoie. L’avocat travaille déjà avec la soeur et le beau-frère d'Alexia.

Les parents d'Alexia ont certainement voulu une nouvelle expertise pour se rassurer de la manière dont leur fille a été tuée par son mari. Jonathann Daval a assassiné sa femme en 2017 et a jeté le corps dans une forêt en Haute Saône. D’après le magazine Le Point, le marie d'Alexia serait complètement "obsessionnel" selon les résultats d'une expertise réalisée sur lui.

Les postes connexes
Twitter/closerfr
People Oct 29, 2019
La mère d’Alexia Daval : "J'aimerais tellement qu'Alexia ne l'ait jamais rencontré"
Twitter/le_Parisien
TV Oct 28, 2019
Affaire Daval : durant la reconstitution, Jonathann aurait posé des questions sur son chat
Twitter/BFMTV
Actu France Sep 13, 2019
Affaire Daval : il tente de tuer sa femme et son fils et fait l’éloge de Jonathann Daval
Facebook/louisvandeskelde10
Actu France Nov 10, 2019
Jonathann Daval : "obsessionnel" et avec des troubles mentaux, selon la nouvelle expertise