Media

14 janvier 2020

Bretagne : un chien sauve la vie de son maître, mais meurt dans l'incendie

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Un terrible incendie de maison a occupé l’équipe de sapeurs-pompiers pendant toute la nuit de samedi 11 à dimanche 12 janvier 2020, à La Prénessaye 22, dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne.

Le propriétaire de l’habitation a été sauvé par les aboiements de son chien, qui a malheureusement succombé dans les flammes.

LES SAPEURS-POMPIERS ALERTÉS

Annonces

L’alerte a été donnée aux sapeurs-pompiers aux environs de 23h 44, dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12 janvier, à cause d’un feu de grande ampleur dans un ensemble de bâtiments comprenant trois domiciles, à la rue des Marnotiers, située au centre de La Prénessaye (22), à proximité de la mairie.

Les pompiers ont été alertés par un commerçant qui a senti une odeur intrigante. Lorsqu’il est sorti, il a constaté que le bâtiment était pris dans l’incendie.

Annonces

SAUVÉ PAR LES ABOIEMENTS DE SON CHIEN

Le propriétaire des lieux, de 72 ans, qui occupait le bâtiment tout seul, était déjà à l’extérieur quand les secouristes sont arrivés. En effet, son chien l’a réveillé, comme le septuagénaire l’a confié, sous le choc, devant les restes charbonneux de sa maison.

L’homme a été réveillé par les aboiements inaccoutumés de son animal de compagnie, ce qui a sûrement contribué à sa survie. Toutefois, le chien a malheureusement péri.

Annonces

UNE INTERVENTION SALUTAIRE

L’incendie important, a exigé de mobiliser de nombreux moyens dans le département. Les locataires de l’habitation située dans les alentours du lieu des feux ont été évacués pendant l’intervention qui a duré pendant plusieurs heures, toute la nuit.

Le lendemain matin, tandis que des émanations de fumée s’échappaient encore des espaces dévastés par les flammes, un camion des pompiers était présent pour assurer la veille.

Daniel Thomas, maire de La Prénessaye, était en compagnie des pompiers pendant une partie de la nuit, pour assister la victime et les voisins. D’ailleurs, des solutions de relogement ont été proposées à l’homme qui a perdu son chien.

Annonces