Mort de Vanille à un an : le message de colère et de tristesse posté par Ingrid Chauvin

Après avoir dénoncé de multiples fois les dérives de l’aide sociale à l’enfance, Ingrid Chauvin monte aux créneaux quant à cet infanticide qui voit une mère tuée sa petite fille d’un an. En effet Nathalie Stephan auteur de cet acte odieux, génitrice de la petite Vanille, souffrirait de graves problèmes psychologiques.

Comme tous les français Ingrid chauvin a vécu le dimanche 9 février avec stupeur suite à la mort de la petite vanille. En effet, sa génitrice, qui a des problèmes mentaux, a mis fin aux jours de cette dernière. Une nouvelle assez bouleversante quant à la négligence de l’aide sociale à l’enfance. Ingrid réaffirme donc sa colère et crie à l’injustice.

UNE SITUATION INSUPPORTABLE

Nathalie Stephan, mère de la petite Vanille suite à ses problèmes mentaux, a commis l’irréparable. En effet cette dernière avait pour habitude de recevoir ponctuellement sa fille quotidiennement dans le centre maternel qui l’accueil. Alors le dimanche 9 février, alors qu’elle était censée ramenée sa fille dans sa famille d’accueil elle commit plutôt le forfait.

On le sait maintenant la petite vanille n’est plus, pour Ingrid Chauvin, la situation est insupportable. Dans son espoir d’antan d’adopter mais jamais réaliser, elle s’insurge aujourd’hui contre le système d’aide sociale à l’enfance qui pour elle privilégie le  lien du sang au détriment du bien-être de l’enfant

La star de la série "Demain nous appartient" sur TF1, crie au scandale. Elle n’hésite pas à faire part de ses états d’âmes quant à cette situation. Horrifiée, elle se pose la question de savoir combien de décès et de vies brisées faudra-t-il pour que la protection de l’enfance agisse dans un réel bon sens.

INGRID CHAUVIN INDIGNÉE

L’actrice par son désir de voir les enfants épanouis, ne se cache pas de penser que la petite Vanille aurait pu s’en dormir en toute sérénité au sein d’une famille aimante, si son adoption avait été possible. Elle déplore la négligence des aides sociales à l’enfance qui parfois privilégient  le lien du sang.

Elle se montre donc assez perplexe suite à cette situation d’incompréhension, où elle voit des enfants ballotés de familles d’accueil en foyers. Déstabilisés alors que déjà fragiles, ils ne sont pas aidés car  les moyens d’adoption ne sont pas aisés.

INGRID ASSEZ ENGAGÉE

Après avoir perdu sa fille âgée de cinq mois suite à une malformation cardiaque, Ingrid eu l’envie de plaider pour la cause des enfants en adoptant.

Avec son mari Thierry Peythieu, elle a lancé une procédure de demande d’adoption, suspendue par la suite lorsqu’Ingrid est tombée de nouveau enceinte d’un petit garçon né en juin 2016.

Mais son désir d’agrandir sa famille l’a de nouveau poussé à relancer une demande d’adoption. Ingrid Chauvin Optimiste au départ, a vite fait de comprendre par la suite que cette demande ne pourrait être satisfaite.

INGRID CHAUVIN NE PEUT PAS ADOPTER

L’actrice Ingrid Chauvin suite à son dossier d’adoption qui n’aboutit pas, exprime sa colère. Dans une interview qu’elle a accordée, elle déplore la négligence des aides sociales pour l’enfance.

Les postes connexes
Getty Images
Parentalité Dec 14, 2019
La mort de la fille d’Ingrid Chauvin : "On a tourné au moment de sa date anniversaire"
Getty Images
Célébrités Oct 27, 2019
Ingrid Chauvin déclare qu’elle ne peut pas adopter : "Notre dossier n’aboutira pas"
GettyImages
Célébrités Oct 17, 2019
Ingrid Chauvin poste une photo de sa fille décédée qui aurait fêté ses 6 ans aujourd’hui
GettyImages
Célébrités Nov 25, 2019
Ingrid Chauvin et Thierry Peythieu, mariés depuis 8 ans : retour sur leur histoire d'amour