Geneviève Fontanel est morte il y a deux ans : sa vie mouvementée avec Jacques Destoop

L’illustre comédienne Geneviève Fontanel est décédée à l’âge de 81 ans, laissant les grandes scènes théâtrales orphelines. Du début de sa carrière à ses dernières scènes, la comédienne a pu marquer d’une empreinte indélébile le monde de la comédie grâce à son talent.

En effet, le parcours de cette belle rousse a été très brillant non pas seulement au théâtre, mais également au cinéma et à la télévision. Son départ crée de l’émoi auprès de ses proches et de la grande famille du cinéma.

SON ÉPOUX EST TRÈS ATTRISTÉ PAR SON DÉCÈS

Jacques Destoop n’a pas pu cacher son désarroi suite au décès de sa tendre épouse Geneviève Fontanel. C’est avec un visage sombre et chagrin visible, que ce dernier a rendu un dernier hommage, à celle qu’il avait épousée en  1954.

Toutefois, l’acteur et peintre français avait notamment collaboré avec son épouse, pour l’enregistrement d’une adaptation du "Journal d’une femme de chambre" d’Octave Mirbeau dans les années 1990.

Maintenant, Jacques Destoop se contente de se commémorer de ces années passées auprès de son épouse, afin de ne pas sombrer dans la tristesse et la solitude.

Elle a été revue pour la dernière fois à pied d’œuvre au Théâtre Montparnasse, en 2015 où elle avait remplacé Françoise Fabian. Mais malheureusement, cette pièce n’a pas pris les proportions attendues malgré les fortes personnalités réunies.

TRAJECTOIRE DE GENEVIÈVE FONTANEL

Durant un demi-siècle, la comédienne pétrie de talent, a été capable dans de jouer dans des registres très différents. Elle a toujours été à même de passer de la gravité au divertissement, que ce soit à la télévision, au théâtre ou au cinéma.

Geneviève Fontanel est née le 27 juin 1936 à Bordeaux en France. Elle a passé la grande partie de son adolescence au Maroc, où elle a pu obtenir ses diplômes de Lycéenne.

Une fois de retour sur sa terre natale, la jeune dame à l’époque, s’était  inscrite au Conservatoire d’art dramatique pour y suivre des cours en plein temps. C’est alors qu’elle a fait  la rencontre de Jacques Destoop qui deviendra son futur mari.

Quelque temps après son passage dans le Conservatoire d’art dramatique, Geneviève a obtenu aussitôt son premier rôle au Français, et c’est de là que débute son immense carrière. Le vent en poupe, la comédienne restera à la comédie Française pendant quatre années remplies du 1er septembre 1958 au 31 juillet 1962, car avait décidé de voler de ses propres ailes.

UNE IMMENSE CARRIÈRE

À l’orée des années 1960, Geneviève a fait ses débuts au cinéma et à la télévision. Elle a notamment joué des rôles importants dans les films tels que : "Un Singe en hiver" de Verneuil ou encore "Une pour toutes" de Lelouch entres autres.

L’actrice, avec son beau visage expressif, sa voix si bien placée, aurait pu tourner dans d’autres films de renom mais a opté de donner la priorité au théâtre durant toute sa vie.

Dans les années 1970, elle a créé des auteurs contemporains tels que Obaldia pour "Et à la fin était le bang", ou encore Ionesco pour la pièce de théâtre "Macbett". Toutefois, dans les années 1980 et 1990, elle a été à l’affiche de "Elephant Man" et de "Les Gens d’en face" du célèbre Hugh Whitemore au théâtre Montparnasse.

Cette dernière ayant devant elle un boulevard d’opportunités, avait enchaîné avec des comédies telles que "Coiffures pour dames" ou en encore "La Trilogie marseillaise" de Pagnol.

Quoi qu’il en soit, Geneviève Fontanel a eu une carrière assez complète mais si un rôle domine son long et brillant chemin, il est inéluctablement celui de Célestine dans "Le Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau".

L’illustre comédienne, dédiée, sensuelle, combative, mais sans agressivité stérile a été au sommet de son art  avec toutes ces apparitions au théâtre, à la télévision mais aussi au cinéma.

LA BRILLANTE CARRIÈRE DE DOROTHY MALONE

Dorothy Malone a atteint le somment de sa carrière cinématographique au début des années 1960. Grâce à ses rôles joués à la télévision, notamment celui de Constance MacKenzie dans "Peyton Place", elle connaîtra un grand succès.

Dorothy Malone, assise dans un escalier, lisant un magazine et portant des lunettes de soleil, vers 1940. | Photo : Getty Images

Dorothy Malone, assise dans un escalier, lisant un magazine et portant des lunettes de soleil, vers 1940. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Getty images
People Mar 15, 2020
Les hauts et les bas de la vie de la star de "Ecrit sur du vent", Dorothy Malone
twitter.com/BFMTV_People twitter.com/STUDIOCANAL
Célébrités Jan 21, 2020
Deux ans sans Yves Afonso : la vie et la mort du célèbre acteur français
Twitter/JBProuchon
Célébrités Dec 15, 2019
Françoise Christophe : la vie et la carrière de l'actrice française décédée
twitter.com/leJDD
Relation Jan 27, 2020
Louis de Funès est mort il y a 37 ans : retour sur les femmes de sa vie