Thomas Sotto : le handicap dont souffre le journaliste

Le jeudi 26 mars, à 21 h 05, France 2 consacre une édition spéciale consacrée au coronavirus. En cette occasion, découvrez-en davantage sur Thomas Sotto, le co-présentateur du programme et notamment sur le handicap dont il souffre.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Mué en pandémie, le coronavirus préoccupe énormément. De ce fait, cette pandémie, couvre une grande partie de l'actualité.

Après avoir produit plusieurs émissions traitant de ce sujet, France 2 programme une autre édition spéciale. C’est l’occasion idéale pour s’intéresser à celui qui co-anime ce programme avec Léa Salamé.

Depuis la pandémie, la population n’a qu'un seul mot à la bouche, le coronavirus. C’est malheureusement à juste titre qu’on lui porte cet intérêt. Malgré les mesures de confinement, plusieurs nouveaux cas ne cessent d’être recensés et le bilan des victimes ne cesse de s'accroître.

Au vu de la situation, le prolongement du confinement est d'actualité. De plus, les mesures visant à restreindre la propagation ne cessent de se durcir.

Il est donc tout à fait légitime que France 2 informe régulièrement ses téléspectateurs sur le Covid-19. Et pour cela, la chaîne a choisi de mettre Thomas Sotto, le brillant journaliste aux commandes de cette édition spéciale coronavirus dans “Vous avez la parole”.

SON HANDICAP

Outre le fait d’être un éminent journaliste, le présentateur a aussi vécu bon nombre d'épreuves difficiles tout au long de sa vie. Suite à un accident de moto survenu il y a plusieurs années, Thomas Sotto est devenu paralytique du bras gauche.

Déjà que cette épreuve est loin d’être anodine, il y a aussi le fait qu’il exerce un métier d’image qui complique davantage la situation.

En 2017, lors de son passage dans l’émission “L’instant M” sur France Inter, l’animateur a exposé la délicatesse de cette situation par rapport à son métier : 

“Je suis handicapé du bras. Je n'ai pas cherché à cacher mon handicap. J'ai compris qu'il fallait mieux ne pas le montrer dans le métier que je fais.”

Un an et demi après les faits, il avait même trouvé judicieux de mentir à la production. Selon son récit, il en est arrivé à cette extrémité quand une responsable de la chaîne l’avait questionné sur son bras gauche qui était encore totalement paralysé.

Heureusement, depuis, le présentateur a subi moult opérations qui ont amélioré l’état de son bras. Au bout d’un certain temps, il a même appris à relativiser par rapport à son handicap :  

“On se rend compte que le handicap, ce n'est rien. C'est la vie. Quand on est en peignoir et qu'on va tous faire notre rééducation à la piscine, il n'y a plus de handicapés.”

UN VRAI BOSSEUR

Malgré son, handicap, le quadragénaire a su se montrer très persévérant. Il est d'ailleurs d’un professionnalisme exemplaire, un vrai bosseur. Véritablement très curieux, il a été vu dans d'innombrables émissions depuis le début de sa carrière.

Plutôt axé sur les interviews politiques, il a déjà officié sur BFMTV, France 3 Régions, Canal J, TV Breizh, M 6 et plus encore.

Au fil des ans, il a su fidéliser les téléspectateurs. Il faut dire que le journaliste met du coeur à l’ouvrage, il est capable de cumuler trois émissions à la suite et très matinales de surcroît.

La preuve en est, après avoir animé “Europe 1 vous répond” à 6h45, il peut encore assurer la présentation de “La question qui fâche” à 7h15 et finir avec “L’interview vérité” à 7h45.

En ayant eu un tel emploi du temps, il a même hérité du surnom de Thomas Trop Tôt par Nicolas Canteloupe, le célèbre imitateur.

Il avait aussi avoué ne cumuler qu’environ cinq heures trente de sommeil fragmenté tout au long de la journée. Il arrive même qu’il ne dorme pas du tout

“Sans compter les fois où je remplace Jean-Pierre Elkabbach pour l'interview politique, mais ces jours-là je renonce officiellement au sommeil ! ”

LES EXCUSES DE THOMAS SOTTO 

Au fils des ans, Thomas Sotto a su s’imposer dans le milieu audiovisuel. Malgré son statut de journaliste de talent à la télévision, il reste assez humble.

La preuve en est, il s’est excusé auprès de Jean-Jacques Goldman sur une confusion survenue il y a deux ans de cela.

Le journaliste Thomas Sotto assiste au déjeuner " France Télévision " lors de la troisième journée de Roland Garros le 28 mai 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Le journaliste Thomas Sotto assiste au déjeuner " France Télévision " lors de la troisième journée de Roland Garros le 28 mai 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Twitter/JamesMoore_org
Santé Mar 26, 2020
Michèle, dont le mari est en Ehpad, dit qu'elle "ne le reverra pas" : déjà 2 morts
youtube.com/France 3 Hauts-de-France
Santé Mar 26, 2020
"Je ne pouvais pas manger" : une journaliste infectée par le Covid-19 et guérie témoigne
facebook.com/patrickbruel
Célébrités Mar 26, 2020
Patrick Bruel explique sa décision de s'isoler complètement seul à la maison
Getty Images
Santé Mar 19, 2020
Nabilla s'inquiète pour Thomas à cause du coronavirus, il "tousse, il a de la fièvre".