Déconfinement : les mesures sur les transports annoncées par Edouard Philippe

Pour le déconfinement prévu pour le 11 mai 2020, le Premier ministre Edouard Philippe a tenu à bien clarifier les choses. Il a énoncé dans son discours les mesures à suivre afin de limiter la propagation du Coronavirus.

Le Premier ministre Edouard Philippe a fait une annonce sur la chaîne BFMTV le 28 avril 2020. Le déconfinement approche et il a établi certaines règles que les Français devront respecter pour leur santé et celle des autres. Une des décisions qu’il a prises se porte sur les transports en commun. 

PORT DE MASQUE OBLIGATOIRE 

Beaucoup de Français voient la date du 11 mai 2020 comme une libération, et ils sont prêts à déambuler à travers les rues. C’est pourquoi, dès maintenant, le Premier ministre a mis en place les procédures à suivre pour se protéger du COVID-19. Le taux de décès a diminué certes, mais les mesures de sécurité de changent pas.

Edouard Philippe, Premier ministre français prononce un discours lors de la Conférence de Munich sur la sécurité de 2018, le 17 février 2018 à Munich, en Allemagne. | Photo : Getty Images

Edouard Philippe, Premier ministre français prononce un discours lors de la Conférence de Munich sur la sécurité de 2018, le 17 février 2018 à Munich, en Allemagne. | Photo : Getty Images

La première chose qu’Edouard Philippe a mise au point c’est le transport en commun. En effet, le Coronavirus se transmet facilement par l'intermédiaire des salives d’une personne infectée mais toucher une zone infectée constitue également un risque non négligeable.

Il faut donc respecter les mesures de distanciation. Or, les transports en commun obligent les gens à se tenir très près de l’un l’autre, augmentant ainsi le risque d’infection. Ainsi,  pour tous ceux qui prennent un transport en commun, le port de masque est obligatoire. 

Edouard Philippe au Stade de France le 10 mars 2018 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Edouard Philippe au Stade de France le 10 mars 2018 à Paris, France. | Photo : Getty Images

“Le port du masque sera rendu obligatoire dans tous les transports”,

a déclaré Premier ministre.

LES DÉPLACEMENTS SERONT RÉDUITS

Notons que ces mesures, port de masque individuel inclus, seront en vigueur durant trois semaines à compter du 11 mai.

Le Premier ministre Edouard Philippe à la Grande Salle du Peuple le 25 juin 2018 à Pékin, Chine. | Photo : Getty Images

Le Premier ministre Edouard Philippe à la Grande Salle du Peuple le 25 juin 2018 à Pékin, Chine. | Photo : Getty Images

Afin de respecter le principe de distanciation, les transports en commun sont réduits de même pour les circulations interrégionaux qui seront réduits :

“aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus.”

Et bien évidemment, les transports en commun seront aussi répartis, en fonction des heures de pointes. 

L’ANNONCE DU DÉCONFINEMENT

Les Français attendent impatiemment le 11 mai 2020, ce jour où ils pourront enfin sortir de chez eux. Cependant, cela ne se fera pas si facilement.

Ces quelques mesures doivent être respectées à la lettre durant trois semaines supplémentaires après cette date. Le président français a expliqué comment se déroulera le déconfinement.

ⓘ Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Les postes connexes
Getty Images
Actu France Apr 28, 2020
Déconfinement : les lycées resteront fermées au moins jusqu'en juin, selon BFMTV
Twitter/Le_Figaro GettyImages
People Apr 03, 2020
Edouard Philippe : zoom sur sa femme, Edith Chabre, qui ne se montre jamais
Getty Images
Actu France Apr 16, 2020
Covid-19 : Jean-Michel Blanquer raconte les détails de la réouverture des écoles le 11 mai
Getty Images
Actu France Apr 14, 2020
Emmanuel Macron annonce : "Nous allons augmenter le nombre de tests"