Les parents d'Alexia Daval racontent l'attitude étrange de Jonathann : "Il était dans un état lamentable"

Depuis 2017, l’affaire Alexia Daval a fait couler beaucoup d'encres. Conviés dans “Ça commence aujourd'hui”, les parents et la soeur de la défunte sont revenus sur un détail intriguant dans le comportement de Jonathann Duval.

Dans les affaires de meurtre, il arrive parfois que le coupable soit un proche de la victime. Ce contexte est plus que jamais d’actualité dans l’affaire “Alexia Daval”.

Si ce drame remonte à 2017, les juges devraient se prononcer sur le verdict dans le courant de l’année 2021. Conviés dans “Ça commence aujourd'hui”, les parents et la soeur de la défunte ont révélé le comportement intriguant de Jonathann, peu après les faits.

UNE TRISTE DISPARITION

Les proches d’Alexia Daval pleurent la mort de leur fille depuis octobre 2017. Dès lors, ses parents n’ont cessé de réclamer justice. Au bout de quelques semaines d’enquête, il s’est avéré que Jonathan Daval, qui n'est autre que le mari de la défunte, soit le principal suspect dans cette affaire.

Ceci dit, ce dernier n’a cessé d’avouer et de nier les faits, mettant ainsi à l’épreuve, les nerfs de la famille de la victime. Bien que cette épreuve soit psychologiquement très éprouvante, Isabelle et Jean-pierre Fouillot comptent bien se dresser contre l’auteur présumé du meurtre de leur fille, avec tout le poids de la justice. 

UN COMPORTEMENT SUSPECT

Si Jonathann Daval se trouve déjà derrière les barreaux, l’affaire n’a pas encore été classée, le jugement est d’ailleurs attendu pour mars 2021. Dans l’attente de ce fameux jugement, la famille de la victime s'est livrée à quelques révélations dans la presse.

Invitée dans le numéro de “Ça commence aujourd'hui”, diffusé le 8 juin 2020, la famille de feue Alexia Daval a fait des révélations troublantes sur les agissements du principal suspect au moment des faits.

“On était sur place, Jonathann était sur un banc avec nous. Il était dans un état lamentable (...) il pleurait (...) Alors que tout le monde cherchait partout dans les bois”,

ont-ils déclaré.

Bien qu’à l'époque, leurs esprits n’aient pas tilté sur un élément qui avait trahi l'informaticien, ce détails avait fortement interpellé les enquêteurs. 

Alors que le corps de la jeune femme n’a pas encore été retrouvé, Jonathann parlait déjà de sa femme au passé. Sur le plateau de Faustine Bollaert, Stéphanie Gray, la soeur de la victime, a précisé : 

“Ça ne nous a pas frappés tout de suite mais après (...) quand on lit sa première déposition à la gendarmerie, il parle d'Alexia à l'imparfait en permanence, pas une seule fois au présent.”

DE MULTIPLES REBONDISSEMENTS

Toujours est-il que cette affaire a connu de nombreux rebondissements et ce, dès le début. Tout commence le 28 octobre 2017 quand le trentenaire feint d’être inquiet en signalant la disparition de sa femme. Dès lors, des avis de recherches ont été entrepris jusqu'au 30 octobre où son corps a finalement été retrouvé à moitié calciné dans la forêt.

La dépouille étant difficile à identifier, il avait fallu faire un test ADN pour confirmer qu’il s'agissait bel et bien d’Alexia. Étant donné que la mort de celle, qui fut employée de banque n’est pas accidentelle, une enquête a été ouverte et au bout de quelques semaines, le veuf est interpellé pour “meurtre sur conjoint”.

Au cours d’un interrogatoire, il avait fini par avouer être l’auteur du meurtre de sa femme. S’il assume l'avoir étranglée, il prétend que ce fut un accident et nie être avoir brûlé sa défunte épouse.

Après avoir fait un premier aveu, il se ravise et accuse Grégory Gay, le beau-frère de la victime. C’est alors qu’Isabelle Fouillot se confronte à son gendre et arrive à lui faire avouer son crime. Par la suite, le procureur de la République de Besançon avait même communiqué à la presse

"Monsieur Daval s'est réfugié dans son déni pour, au bout d'une heure et quart, une heure vingt de confrontation, s'effondrer en sanglots et avouer finalement qu'il avait donné la mort à Alexia Daval."

Depuis, les parents de la victime attendent avec impatience le jugement de Jonathann Duval.

PROCÈS LELANDAIS

Des affaires de meurtres et de barbaries en tous genres sont constamment relayées dans la presse. Outre Jonathann Daval, le nom de Nordahl Lelandais est régulièrement cité dans la presse puisque ce dernier est accusé d’avoir commis des meurtres tous plus atroces les uns que les autres, comme celui de la petite Maëlys.

Les parents d’Arthur Noyer, une autre de ses victimes sont d’ailleurs entrés dans une colère noire après qu’un procureur ait considéré l’affaire comme un meurtre et non un assassinat, il faut savoir qu’en termes de droit, ce détails a son importance.

Les postes connexes
Twitter/sudouest
Actu France Jun 09, 2020
Affaire Alexia Daval : sa mère Isabelle raconte comment elle a poussé Jonathann aux aveux
Twitter/BFMTV
Actu France Apr 10, 2020
Affaire Alexia Daval : les parents de la femme assassinée vont à l'encontre de leur avocat
twitter.com/BFMTV
Relation Feb 20, 2020
"Le Nouveau Détective" : "Les difficultés intimes du couple au coeur de l'affaire Daval"
Twitter/le_Parisien
Actu France Apr 09, 2020
Affaire Alexia Daval : le procès de son mari est reporté en raison du coronavirus