Elie Kakou, mort à 39 ans, cachait sa vie privée : La mort de sa nièce, une mère "cardiaque" et une sœur aimante

Pauline
13 janv. 2022
04:16
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le mercredi 10 juin 2020, cela a fait 21 ans que l’humoriste et acteur franco-tunisien, Élie Kakou, est décédé. Celui qui était devenu l'un des humoristes célèbres à l’époque a accordé une interview au journal l'Humanité deux mois avant sa mort.

Annonces

Fin avril 1999, c'est avec un corps très affaibli, que l'acteur Élie Kakou a reçu le journal l'Humanité dans son appartement à Paris. Malgré sa maladie, il avait tout de même accepté de se livrer à cœur ouvert sur de nombreux sujets, notamment sur sa passion.

Entre une carrière professionnelle réussit, une vie privée restée méconnue, une perte tragique, et une famille entourée de femmes aimantes, Zoom sur la vie privée d'un comédien de légende avec votre magazine AmoMama !

Annonces

“J'AURAIS AIMÉ ÊTRE UN ARTISTE”

Né le 12 janvier 1960 en Tunisie, Alain Kakou, plus connu par son nom de scène Élie Kakou, était un comédien et acteur franco-tunisien, ayant eu beaucoup d'expérience dans la vie. Après son service militaire, il fait ses débuts au théâtre, et parallèlement, fait des études de prothésiste dentaire.

En effet, bien qu'il ait eu du succès en tant que comédien et acteur, Élie Kakou a confié au journaliste qui l'a interviewé à l'époque que s'il n'avait pas été humoriste, il aurait bien aimé faire un autre métier qui le passionnait beaucoup.

Élie Kakou | Photo : Getty Images

Annonces

“J'aurais aimé être danseur ou sculpteur. En fait, j'aurais aimé être un artiste."

Mais c'est finalement dans le théâtre et au cinéma, qu'il va reposer sa carrière professionnelle. Et ses nombreuses représentations au théâtre à l'instar de "Madame Sarfati" ou encore "L'attachée de presse", ont prouvé, qu'il était un véritable artiste.

En effet, Élie Kakou traînait derrière lui, une notoriété légendaire, qui l'a permis de se produire dans les meilleures salles de spectacle de France. L'Olympia, le Zénith de Paris, et le Cirque d'Hiver de Paris, pour ne citer que celles-là. Et pas seulement, puisqu'en 1995, il a été nommé aux Victoires de la musique, en tant que meilleur humoriste.

Annonces

Après sa mort survenue de suite d'un cancer, ses confrères comédiens et le public français, lui ont témoigné de la reconnaissance, à travers la reprise de certains de ses nombreux sketchs, et la construction d'une plaque commémorative.

Annonces

UN SECRET BIEN GARDÉ

Mais si l'humoriste était un excellent comique, il était aussi très altruiste et surtout d'une très grande timidité. Son envie de faire plaisir aux gens autour de lui, était telle qu'il voulait toujours réaliser de belles performances au théâtre et au cinéma.

Malheureusement, le jeudi 10 juin 1999, Élie Kakou va passer l'arme à gauche à l'âge de 39 ans à la suite d'un cancer du poumon. Une terrible tragédie pour sa famille et surtout pour sa sœur, Brigitte Kakou, qui était très proche de lui.

Annonces

Dans une interview accordée au magazine Télé Star en 2016, elle a révélé que pour le bien de sa famille, en particulier de sa mère, l'humoriste avait caché l'existence de son cancer.

En effet, Suzy la mère de Brigitte et Élie Kakou, souffrait de problèmes cardiaques. Et avait dû gérer dans cet état, la perte de sa petite fille, morte de suite d'une leucémie.

C'est pour cette raison, que le comédien a préconisé à sa sœur Brigitte d'égayer la famille, au lieu de gâcher leur bonheur en leur annonçant qu'il était atteint d'un cancer.

​ [Cliquer et glisser pour déplacer] ​

Annonces

Toujours, lors du même entretien, on a pu apprendre de Brigitte Kakou sur Télé Star, que l'interprète de "Madame Sarfati" qui gardait un brin d'espoir de guérison, a attendu qu'il soit à une semaine de sa mort, avant de dévoiler à ses proches qu'il était en phase terminale de son cancer.

Une nouvelle difficile à encaisser pour Suzy sa mère, qui durant la phase de chimiothérapie d'Élie Kakou, lui demandait pourquoi toute sa tête était rasée, et en bon comédien, il répondait qu'il faisait une coupe de cheveux à la Barthez, parce que c'était à la mode. Une façon de la protéger.

SON DRAME PERSONNEL : LA MORT TRAGIQUE DE SA NIÈCE

Annonces

Élie Kakou aurait eu 62 ans, le 12 janvier 2022. Parti très tôt à l'âge de 39 ans, cet artiste aux multiples facettes, fait partie de la mémoire collective de la comédie française. Toujours prêt à se rendre utile et à protéger, ses proches, il a vécu dans le mystère durant toute sa vie.

À part le fait qu'il ait sauvegardé les siens loin des caméras, il a fait encore pire juste pour ne pas enflammer des situations qui étaient déjà critique, à l'instar du fait qu'il ait caché au monde et à sa famille entière sa maladie, sauf à sa sœur Brigitte Kakou, qui était par ailleurs sa complice.

Élie Kakou | Photo : Getty Images

Annonces

Rappelons qu'Élie Kakou, est issu d'une grande famille, constituée de six enfants, des garçons et des filles. Mais il semblerait en grandissant, que c'est pour sa sœur Brigitte qu'il se soit beaucoup attaché, ce qui est aussi devenu un fardeau pour elle, puisqu'elle a dû porter en elle le secret de sa maladie pendant des années.

Mais dans la famille aussi, quelque temps avant son décès en 1999, il a vécu des moments dramatiques, à l'instar de l'état de santé de sa mère, victime d'une maladie cardiaque. Mais le plus dur, était certainement la disparition, de la fille de sa sœur aînée, de suite d'une leucémie. Des évènements, qui n'ont jamais pu avoir raison du comique.

Annonces

Tout au contraire, Élie Kakou continuait comme à son habitude, à faire rire tant son public qui n'était pas au courant des drames qui lui arrivaient, mais aussi sa famille qu'il maintenait dans la joie et la gaieté, parce qu'au fond, il avait consacré sa vie au bonheur des autres. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces