Décès de Sarah, 11 ans, dans le Rhône : une cagnotte lancée pour aider sa famille

La petite Sarah a été retrouvée le 23 juillet 2020 morte, noyée par son papa. La population consternée a organisé une marche blanche et a ouvert une cagnotte pour soutenir sa famille.  

LES MANIFESTATIONS ORGANISÉES

Le corps de la fillette a été retrouvé les mains attachées comme du bétail. C’est une image tellement choquante qu’elle n’a pas laissé les Français indifférents. Des photos de Sarah ont été déposées sur l’île Piot située à Avignon. Une cagnotte a été ouverte sur ʺLeetchiʺ et une marche blanche est organisée le 2 août 2020 pour lui rendre hommage.

UNE CAGNOTTE A ÉTÉ LANCÉE

Cet évènement une fois rendu public a choqué la France toute entière. ʺMidi Libreʺ revèle d’ailleurs qu’Aurore Duman, la présidente en exercice de l’Amicale des ʺDinarellesʺ,  école dans laquelle Sarah avait fait sa maternelle, a décidé d’ouvrir une cagnotte publique pour assister et soutenir la maman de la fillette disparue.

Dans un élan de solidarité, quarante personnes ont spontanément contribué et ladite cagnotte atteignait dès lors la somme de 6000 euros au soir du 27 juillet 2020. Aurore Duman reconnaît que l’objectif reste encore à atteindre puisqu’il est de 10 000 euros. Mais nul ne doute que ce sera rapidement le cas.  

LE PÈRE A ÉTÉ ARRÊTÉ ET RISQUE LA PERPETUITÉ

La scène s’est déroulée dans le Rhône. ʺLe parisienʺ rapporte qu’une fois interpellé à l’intérieur d’un centre commercial des Angles, Sergio Gil Gonzales, puisqu’il s’agit de lui, a dans un premier temps placé son acte sous le signe d’un accident, avant de finalement avouer avoir délibérément poussé sa propre fille dans l’eau lors d’une balade et l’a laissé se noyer.

Initialement arrêté pour homicide involontaire, le père de Sarah risque purement la peine de mort. Il a été présenté à un juge le lendemain de son forfait. Bien que son témoignage reste encore flou, les éléments recueillis par la police ne laisse plus de place au doute. Le procureur a ainsi confirmé que le détenu encourt la prison à perpétuité.

LE PETIT BENOÎT QUI AVAIT ÉTÉ VICTIME D’UN AVC DANS LA CORRÈZE EST FINALEMENT DÉCÉDÉ

C’est une bien triste nouvelle que les habitants de Corrèze, Le Pescher ont eu à digérer. Le 3 mai 2020, le petit Benoît âgé de 6 ans a finalement rendu l’âme au CHU de Limoges.

Malgré son jeune âge, il avait été victime d’un AVC. Cette situation a plongé tout son village dans la peine. Alors que ces derniers s’étaient mobilisés pour soutenir financièrement sa famille, le petit garçon est finalement décédé. Retour sur les circonstances de son décès.

Les postes connexes
Twitter/le_Parisien
Actu France Jul 24, 2020
Sarah, 11 ans, disparue dans le Rhône : son corps retrouvé, son père placé en détention
Getty Images
Célébrités Jul 08, 2020
Décès de Nick Cordero : les gens ont donné près d'un million pour aider à sa veuve Amanda à payer les factures
Twitter/Montagnecorreze
Santé May 05, 2020
Corrèze : Benoît, 6 ans, victime d'un AVC et qui a mobilisé tout son village, est mort
Twitter/Tele7
Koh-Lanta Jun 08, 2020
Claude ("Koh-Lanta") refuse les cagnottes de soutien lancées par ses fans