Arielle Dombasle a perdu sa mère très jeune: son manque d'enfants et les dures à vivre

Arielle Dombasle a eu une enfance difficile. Sa mère est décédée quand elle n’était encore qu’une petite fille. Cela a été une expérience très difficile et douloureuse pour l'actrice qu'elle en parlait souvent lors de son passage dans quelques émissions.

À 67 ans, Arielle Dombasle n'est plus une artiste à présenter. Actrice, chanteuse et réalisatrice connue des téléspectateurs.

Ces derniers peuvent d’ailleurs la retrouver dans le rôle de Jeanne Cabrol (la mère du personnage d'Hélène de Fougerolles) dans le téléfilm "Trop jeune pour moi" diffusé sur TF1. 

Mais si sa vie professionnelle a toujours été une réussite, sa vie personnelle, surtout après la mort de sa mère, a été très compliquée.

Au micro de l'émission d'Anne Roumanoff "Ça fait du bien" sur Europe 1, celle-ci a expliqué comment cette disparition avait eu un impact sur ses rapports avec les femmes. 

LA DISPARITION DE SA GÉNITRICE

Plus de 50 ans se sont écoulés depuis la mort de la mère d'Arielle Dombasle. Décédée à l'âge de 34 ans à la suite d'un cancer de l'utérus. Cette tragédie a bouleversé la vie de la comédienne, qui n'avait alors que 11 ans à l'époque.

Malgré les années après ce terrible drame, la chanteuse se souvient encore du jour où sa mère a pleuré sans jamais en révéler la raison.

D'après ce qu'Arielle a dit à Marc-Olivier Fogiel le soir du mardi 7 mars 2017 sur le plateau de l'émission "Le Divan", elle soupçonnait quelques choses, mais que sa mère ne voulait rien lui dire.

La compagne de Bernard-Henri Lévy a même ajouté que sa maman tenait tellement à ne pas montrer qu'elle était malade, afin de ne pas paraître "moins désirable aux yeux de [son] père". 

Dans ses confidences, Arielle se rappelait de la nuit où sa maman a rendu son dernier souffle. Selon ce qu'elle a confié, le drame s'est produit alors qu'elle se trouvait chez un voisin "dans le Midi de la France".

“Il y avait un orage terrible et un eucalyptus que la foudre a fondu. Je me suis réveillée au milieu de la nuit, avec la foudre qui tombait sur l’arbre, j’ai senti quelque chose de terrible, j’ai eu peur”,

a-t-elle dit.

SES RAPPORTS AVEC LES FEMMES

Après le drame, l'interprète de Jeanne Cabrol a vécu quelque temps chez sa grand-mère avant de s'installer chez son père et sa nouvelle femme.

Une expérience traumatisante pour la réalisatrice franco-américaine qui, depuis, a changé sa façon de regarder toutes les femmes qu’elle a rencontrées.

Invitée au micro d'Anne Roumanoff dans "Ça fait du bien" sur Europe 1, la sexagénaire a expliqué comment la disparition de sa mère a grandement affecté ses relations avec les femmes.

Elle a d'abord confié que chaque fois qu'elle les regarde, elle les voit comme des "mères possibles", puis d’ajouter :

“Je cherche toujours ma mère dans toutes les femmes. Je me dis toujours 'Tiens, est-ce qu'elle aurait été une gentille maman pour moi cette femme ?' Et même avec les plus jeunes que moi.”

Malgré tout, la grande dame admet avoir “une grande admiration pour les femmes”. Elle pense d'ailleurs qu'”être une femme est extraordinairement difficile” et qu’elles ont toutes “des très grandes forces”.

UNE VIE SANS ENFANT

Malgré les épreuves du passé qui l'ont beaucoup transformée, Arielle Dombasle a réussi dans sa vie professionnelle et a rencontré une personne très importante, son époux. Mariée à Bernard-Henri Lévy depuis 1993, l'artiste est très épanouie, même sans enfants.

La comédienne a expliqué dans une interview à Gala qu'elle avait décidé de ne pas avoir d'enfants dans sa vie depuis qu'elle était très jeune.

“J’ai décidé très jeune de réussir ma vie, de ne pas avoir d’enfant. Je voulais vivre intensément, avoir une existence commandée par la passion, le romantisme et ses excès”,

a-t-elle révélé

Une décision qu'elle ne regrette pour rien au monde, malgré le désir de son cher époux d'avoir un enfant avec elle.

D'ailleurs, de son passage au micro de la radio "Voltage" en janvier 2019, celle-ci a même avoué qu'elle "adore l'idée de ne pas avoir d'enfants".

L’ACTRICE A PRIS LA DÉFENSE DE SON MARI

Arielle Dombasle est désormais une femme très épanouie, tant dans sa vie professionnelle que personnelle.

En couple et mariée avec l'homme de sa vie depuis plusieurs années, les deux amoureux se soutiennent mutuellement dans les bons comme dans les mauvais moments de leur vie. Comme lorsque Bernard-Henri Lévy a été critiqué sur la toile, suite à une photo qu'il a publiée, l'actrice lui a apporté son soutien.

Les postes connexes
facebook.com/kaela.johnstone
Histoires Aug 22, 2020
À 27 ans, elle promet de s'occuper de ses frères : elle élève maintenant 4 enfants seule
Getty Images
Célébrités Jun 26, 2020
Arielle Dombasle "éternelle jeune fille" : elle a "choisi, voulu" de ne pas avoir d’enfant
Getty Images
Célébrités Aug 28, 2020
Arielle Dombasle défend son mari Bernard-Henri Lévy pour sa photo sur la pointe des pieds
Getty Images
Relation Aug 29, 2020
Hélène de Fougerolles, "polyamoureuse", dit qu’elle a "plusieurs compagnons"