logo
Getty Images
La source: Getty Images

Bourvil est mort il y a 50 ans : découvrez un hommage émouvant dédié à l'acteur

Cathya Harena Raoelina
20 sept. 2020
10:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Bourvil est une figure incontournable du cinéma français. Au cours de sa vie, il a réalisé de grandes œuvres qui ont permis à sa renommée de traverser les générations.

Annonces

Près de 50 ans après son décès, on ne cesse de lui rendre hommage. Découvrez un peu plus sur l’exposition spécialement consacrée à son parcours au cinéma.

ZOOM SUR LA VIE DE BOURVIL

André Robert Raimbourg a vu le jour le 27 juillet 1917 à Prétot-Vicquemare. Enfant de la guerre, il a grandi dans le village de Bourville. C’est de ce nom qu’il s’est inspiré pour trouver son pseudonyme.

L'acteur Bourvil. | Photo : Getty Images

Annonces

Garçon brillant, il a très tôt maîtrisé divers instruments. Sa passion pour la musique le pousse à intégrer le 24e régiment d’infanterie à Paris.

En participant à des radio-crochet, il agrandit petit à petit sa popularité. C’est alors qu’en 1938, il sort vainqueur du concours de chant “Les Fiancées de Byrrh” sur Radio-Paris.

C’est à partir de 1944 qu’il devient célèbre grâce à son tube “Les crayons” qui fait un carton. Star grandissante, il est sollicité pour faire sa première expérience cinématographique dans le film “Ferme du pendu”. L’année suivante, il réitère son aventure sur les écrans avec “Pas si bête” d'André Berthomieu.

Annonces

En 1951, il tourne un film qui marquera sa carrière : “Le Passe-muraille”. S’ensuit alors des interprétations dans différentes œuvres parmi lesquelles La “Jument verte”, “Les Misérables”, “Les Trois Mousquetaires”, etc.

André Bourvil (1917-1970), acteur et chanteur français. Décembre 1946. | Photo : Getty Images

Annonces

En 1965, il rejoint le casting tourne dans la comédie “Le Corniaud” aux côtés d’un certain Louis de Funès. Cela aura pour conséquence de révéler un duo irrésistible qui s’accorde parfaitement.

Un an plus tard, la “Grande Vadrouille” voit le jour. Cette comédie connaît un succès instantané grâce notamment à ses acteurs mythiques, ses scènes extraordinaires et ses dialogues à se tordre de rire.

LE DÉCÈS D’UN GRAND ACTEUR

Décédé le 23 septembre 1970, Bourvil a laissé un grand vide dans l’univers du cinéma. Il était alors âgé de 53 ans lorsqu’il a rendu son dernier souffle. La cause de sa disparition ? Une terrible maladie contre laquelle, il s’est battu durant trois longues années. Voici l’histoire.

Annonces

Vers le milieu des années 60, la France fait face à la maladie de Kahler qui est pour être plus précis, un cancer des os. Bourvil, un homme investi dans son travail, chute accidentellement à vélo lors du tournage du film “Les Cracks”. Après son examen, le médecin lui détecte un mal.

Portrait de l'acteur français Bourvil dans les années 1950. | Photo : Getty Images

Annonces

Les trois dernières années de sa vie ne seront alors que traitements et chimiothérapie. Malgré cela, il ne lâche rien et continue tout de même sa carrière en faisant de son mieux.

En 1969, l’inévitable se produit. Affaiblit, Bourvil fait un malaise sur le tournage de “L’Étalon”. Heureusement, il s’en remet. C’est en 1970, qu’il finit par rendre l’âme après s’être battu de toutes ses forces contre sa maladie.

EN HOMMAGE À BOURVIL

Près de 50 ans après son décès, la popularité de Bourvil est toujours la même. En effet, l’acteur, grâce à ce qu’il a réalisé de son vivant, est connu de tous même de la nouvelle génération.

Annonces

L’exposition “Le cinéma de Bourvil” est un moyen de lui rendre hommage. L’occasion pour les fans de découvrir quelques facettes inédites du comédien.

L'acteur français Bourvil dans les années 1950. | Photo : Getty Images

Annonces

Comme l’avait expliqué le commissaire d’exposition, Pascal Delmotte, elle se concentrera surtout sur “son parcours d’acteur au cinéma”. Grand admirateur du comédien, il n’est pas avare de compliment à son sujet.

“C’est l’humanité, le travail et l’universalité”,

a-t-il déclaré.

BOURVIL : DÉCOUVREZ SES FILS DOMINIQUE ET PHILIPPE

De son vivant, Bourvil a eu la chance de devenir père deux fois. Moins connus que leur père, ses fils Dominique et Philippe n’ont pas emprunté le même chemin que le comédien. Découvrez un peu plus sur leur vie.

Annonces