Retour à l'interview de Léa Salamé sur la maternité, les ambitions et la relation avec Raphaël

Au-delà de sa carrure de journaliste au franc-parler, Léa Salama est une femme comme beaucoup d’autres. Derrière son ton mêlé d’agressivité et de rigueur, se cache une mère de famille. Découvrez quelques faits sur cette présentatrice TV.

Les téléspectateurs de la chaîne de télévision française France 2 ont retrouvé la journaliste Léa Salamé le 1er octobre 2020. C’était lors de la présentation de l’émission spéciale "Unis pour le Liban". Il s’agit d’une soirée caritative et festive organisée en vue de la reconstruction de la ville de Beyrouth.

L’événement intervient deux mois après les explosions qui ont dévasté la ville libanaise. Et comme à son habitude, la journaliste s’est déployée du mieux qu’elle a pu. Ainsi, cette apparition publique offre l’opportunité de revenir sur la vie privée de la femme.

SES AMBITIONS

C’est une journaliste chevronnée à la réputation établie. Si elle en est arrivée là, c’est parce que Léa a travaillé dur. Depuis toute petite, la femme originaire du Liban a toujours voulu être la meilleure partout. 

Léa a toujours été une femme au caractère un peu différent. Comme elle l’a expliqué, elle se caractérise par l’ambition. Elle a toujours voulu exister et faire mieux que les autres, pour se hisser au sommet. Et pour y arriver, elle a tiré sa ressource de la stigmatisation qu’elle a subie dans sa vie.

Grâce à la foi qu'elle a toujours eu, la jeune femme a pu réaliser un de ses rêves les plus chers : se retrouver aux premières loges au cours d’une élection présidentielle en France. 

SON COUPLE AVEC RAPHAËL GLUCKSMANN

Au-delà de son agressivité, Léa est avant tout une femme. Elle mène une vie de couple au côté de Raphaël Glucksmann, député européen. Entre ce philosophe et elle, règnent la complicité et l’harmonie. Comme elle l’a dit, elle soutien son homme et l’accompagne dans ses réflexions. 

View this post on Instagram

Cette semaine, première présentation de mon rapport sur le devoir de vigilance des entreprises au Parlement européen. L’objectif? Faire passer les droits et les vies humaines avant le fric. Je suis vraiment fier d’honorer ce beau mandat que vous m’avez confié. Fier de défendre chaque semaine les causes que tous les autres pensent perdues. Fier de faire entendre la voix des sans voix. Fier de faire avancer des causes, des luttes et des principes. Et fier, infiniment fier, de vous représenter au quotidien. Ce n’est qu’un début. À très vite pour d’autres combats, d’autres batailles et, j’en suis sûr, d’autres victoires. Sincèrement, Raphaël

A post shared by Raphaël Glucksmann (@raphaelglucksmann) on

Et lorsque son compagnon s’est présenté aux élections européennes en 2019, Léa ne s’est pas interférée. Pour éviter des conflits d’intérêts, elle s’est estompée de la scène médiatique. Et jusqu’ici, la quarantenaire a su conserver sa neutralité. Personne ne peut dire avec certitude pour qui elle roule lors d’une élection.

SA VIE DE MÈRE

En dehors des plateaux de télévision, Léa a une autre vie, celle de mère. En effet, en 2017, elle a donné naissance à un petit garçon dont le père est son compagnon Raphaël. 

Entre sa vie professionnelle et sa vie familiale, ce n’est pas facile de trouver le juste-milieu. Elle dit avoir déjà raté beaucoup de choses et elle s’en veut parfois. Ce qui la ronge par-dessus tout, c’est de ne pas avoir le temps pour son fils, puisqu’elle quitte la maison très tôt le matin.

En outre, la femme n’est pas très inquiète après ce que lui a révélé le pédiatre. Ce dernier lui a fait savoir que ce n’est pas la quantité de temps passé avec son fils qui compte, mais la qualité. 

Et lorsque la femme retrouve son fils après le travail, elle se déploie comme le ferait toute bonne mère. Entre 18 heures et 20 heures, elle s’occupe du bain, du dîner, de l’histoire et du coucher. Et elle le fait tous les soirs, en restant loin de son téléphone. Il faut préciser qu'elle assure également la garde alternée du fils de son mari.

Et cette naissance l’a changé. En effet, depuis la naissance de son premier enfant, beaucoup de choses ont changé dans la vie de Léa Salama. Selon le confrère Purepeople, la journaliste s’est adoucie. Elle est moins percutante dans ses prises de paroles.

View this post on Instagram

3 ans !! 🎂🍡❤️ #happybdaymonAnge

A post shared by Léa Salamé (@leasalameoff) on

Elle connaît désormais les difficultés liées à la responsabilité d’être mère. Bien qu’elle bénéficie du soutien de son compagnon et de son beau-fils, elle sait que les mères célibataires se saignent beaucoup. 

SES CONFIDENCES SUR L'ÉCHEC DE SA CARRIÈRE

Léa Salamé fait partie des journalistes les plus influents de France à qui des personnalités acceptent de donner des interviews exclusives. C'était le cas à la veille de la fête nationale de France, le 13 juillet 2020 quand elle s'est retrouvée face à Emmanuel Macron. La journaliste s'est confiée sur l'immense échec de sa carrière.

Les postes connexes
Getty Images
Relation Jul 04, 2020
Xavier De Moulins a 49 ans : Découvrez sa charmante compagne Anaïs
Shutterstock
Conseils Sep 28, 2020
Rentrée littéraire 2020 : les romans les plus attendus cette année
Getty Images
Célébrités Jul 17, 2020
Léa Salamé revient sur son "immense échec" dans sa carrière
facebook.com/AstridVeillonOFFICIEL
Parentalité Aug 29, 2020
Astrid Veillon ("Tandem") : sa vie après la naissance de son fils Jules