Carine, 24 ans, tuée par son ex, policier : retour sur l’histoire avant le procès

La justice nîmoise juge dès lundi 05 octobre 2020, un ancien policier accusé du meurtre de son ex-compagne. La scène surréaliste s’est déroulée à Alès, en 2016.

L’accusé avait abattu de trois balles en pleine tête, son ex-compagne, et ceci sous les yeux apeurés de leurs fils qui avait à cette époque deux ans. Selon des sources policières, l’homme en question avait plusieurs fois menacé la défunte.

UN TÉMOIN RACONTE LA SCÈNE

Une automobiliste qui se trouvait tout juste derrière le véhicule de la victime, raconte la scène. Elle avait vu une voiture doubler la file et venir bloquer celle de la jeune femme. Soudainement, un homme en est descendu et sans mot dire, a tiré trois fois sur la vitre de la conductrice.

Il a ensuite extrait l’enfant qui se trouvait à l’arrière du véhicule, laissant le corps de la jeune femme de 24 ans, sans vie, sur le siège de sa voiture.

L'ACCUSÉ S'EST PRÉSENTÉ AU COMMISSARIAT

Le 27 février 2016, l’accusé, Jean-Régis Julien, s’est lui-même présenté au commissariat d’Alès, accompagné de son fiston. Une fois sur place, il a reconnu avoir ôté la vie à son ex-compagne en se servant de son arme de service.

ELLE AVAIT POURTANT PORTÉ PLAINTE

Dans le véhicule de Carine, les enquêteurs ont trouvé un document (récépissé) qui prouvait qu’en date du 19 février 2016, elle avait déposé une plainte contre son ancien compagnon ; soit, quelques jours avant le meurtre.

Elle se plaignait entre autres, d’appels téléphoniques malveillants provenant de Jean-Régis Julien. Selon plusieurs proches, Carine craignait pour sa vie et avait souscrit à un contrat de prévoyance ʺprotection familialeʺ.

1700 APPELS EN L’ESPACE DE DEUX MOIS

Selon l'enquête officielle, Carine avait été à plusieurs reprises, victimes de violences de la part de Jean-Régis. Ils s’étaient séparés en octobre 2014, mais ce dernier continuait à venir chez elle à toute heure, sans prévenir.

Très jaloux, il se montrait menaçant lorsqu’il soupçonnait une éventuelle nouvelle relation amoureuse de Carine. Durant les deux mois qui ont précédé sa mort, l’ancien policier avait appelé Carine, 1700 fois au téléphone.

LA VIE DE CARINE HADDADOU ("STAR ACADEMY") APRÈS L'ÉMISSION

Carine Haddadou s’était fait connaître du public au bénéfice de sa participation à certaines émissions telles que ʺStar Academyʺ (lors de la toute première saison en 2001) ou encore les ʺAnges de la téléréalitéʺ.

View this post on Instagram

Ma petite canaille 😜

A post shared by Carine Haddadou 🇫🇷 (@carinehaddadou) on

Après avoir sorti quelques titres en 2011, elle semble avoir tourné le dos à l’univers musical. Depuis quelques années déjà, Carine se consacre à sa famille et à ses deux enfants. Nous vous proposons un zoom sur sa vie.

Les postes connexes
instagram.com/jeanedouardlipa
Santé Sep 07, 2020
Jean-Edouard Lipa : double anévrisme, chirurgie et possible amputation - il s'y est résolu
facebook.com/staracademy.fr instagram.com/carinehaddadou
Vie Aug 11, 2020
Carine Haddadou ("Star Academy") : mère de jumeaux, elle profite de sa vie heureuse après le spectacle
Getty Images
Santé Sep 01, 2020
Loana fête ses 43 ans : Zoom sur ses difficulté de parcours et sa vie actuelle
Getty Images
Célébrités Sep 18, 2020
Loana et Fred Cauvin dans la controverse : rupture, retrouvailles, leur romance orageuse