logo
 Getty images
La source: Getty images

Michel Galabru et Louis de Funès : Les relations d'un duo légendaire du cinéma

Cathya Harena Raoelina
27 oct. 2020
13:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le 27 octobre 2020, Michel Galabru aurait eu 98 ans si la maladie de Parkinson ne l’avait pas emporté le 4 janvier 2016. À l’occasion de son anniversaire, découvrez la complicité qu’il y a eue au sein du duo mythique qu’il avait formé avec Louis de Funès.

Annonces

“Le gendarme de Saint-Tropez” a vu naître un des duos les plus emblématiques du cinéma français. Depuis, Louis de Funès et Michel Galabru ne se sont plus quitté.

UNE RENCONTRE QUI N’ÉTAIT PAS PRÉVUE

Si ces deux monstres sacrés du cinéma français ont commencé à travailler ensemble lors du tournage du cultissime “Le gendarme de Saint-Tropez”, la présence de Michel Galabru au sein du casting n’était pas du tout prévu.

Louis de Funes (à gauche) invité de l'émission "Les rendez-vous du dimanche" présentée par Michel Drucker. | Photo : Getty Images

Annonces

En effet, c’est Pierre Mondy qui aurait dû incarner le rôle de Gerber. Trop occupé par le théâtre, le comédien ne pouvait pas honorer ce rôle. Il se disait aussi que la très exigeante Jeanne de Funès n’avait pas souhaité sa présence.

“Tu me prends Louis de Funès, et je ne veux que des ringards autour”,

confiait l’un des producteurs.

Jean Rochefort a même essayé de dissuader Michel Galabru de jouer ce rôle en lui disant :

“Tu ne vas tout de même pas jouer un gendarme. Quelle Honte !”

Michel Galabru reconnaît les applaudissements du public whyle le traditionnel lancer de coussins lors de la finale de la pièce de théâtre `` Jofroi '' pendant le 31e Festival de Ramatuelle: Jour 11, le 11 août 2015 à Ramatuelle, France . | Photo : Getty Images

Annonces

"J’ai bénéficié de son aura”

Avant “Le gendarme de Saint-tropez”, Michel Galabru n’était connu que pour son rôle du père Bacaillé dans “la guerre des boutons”. La collaboration avec Louis de Funès lui a été bénéfique comme il l’a confié lors d’une interview.

"J’ai bénéficié de son aura. Pour la petite histoire, je me rappelle qu’il avait insisté pour que mon nom apparaisse à côté du sien au-dessus de l’affiche des Gendarmes. Je n’oublierai jamais ça",

confiait-il.

Mis à part la saga du “Gendarme de Saint-tropez” le duo a enchaîné les succès au cinéma avec des films tels que "L'Avare" de Jean Girault, et "Le Petit baigneur" de Robert Dhéry.

Annonces

Michel Galabru assiste à la 25e cérémonie de remise des prix Molière le 17 avril 2011 à Créteil, France. | Photo : Getty Images

IL A VOULU S’ÔTER LA VIE

Le 4 janvier 2016, Michel Galabru s’est éteint à l’âge de 94 ans à cause de la maladie de Parkinson. Sa fin fut si pénible qu’il a confié six mois avant sa disparition que la vie ne l’intéressait plus. Il a même avoué avoir songé à mettre fin à sa vie.

Annonces

Michel Galabru assiste à la première parisienne de l'"Hotel Transylvania 2". | Photo : Getty Images

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité