Pas de Noël en famille pour plus d'une moitié des Français à cause de la Covid selon un sondage

Pour la plupart des gens, le confinement n’est pas forcément une partie de plaisir. En période de fête, ce sentiment de gêne a d'ailleurs tendance à s'accentuer. Un sondage confirme notamment que les Français sont de plus en plus pessimistes à l’idée de fêter Noël en famille.

Le coronavirus est un très grand fléau auquel le monde entier doit faire face. Les morts ne cessent de s’accumuler mais le plus pénible, c’est que pour l’heure, aucun remède miracle n’a encore été découvert.

De ce fait, c'est confinement obligé pour la population. Si les Français sont reconfinés depuis fin octobre, ces derniers désespèrent de pouvoir fêter Noël en famille pour l’année 2020. Un sondage réalisé par OpinionWay vient d’ailleurs de le confirmer.

Des décoration de Noël. | Photo : Getty Images

Des décoration de Noël. | Photo : Getty Images

TOUJOURS PLUS PESSIMISTES

Les mois passent et le coronavirus continue à faire des ravages. La France a même été contrainte de repasser en confinement.

Après avoir vécu un premier confinement, la population n’est certes pas prise au dépourvu, mais personne n’est contre l’idée de reprendre une vie normale.

Au début du reconfinement, les autorités avaient spécifié que la France ne pourrait pas en sortir avant au moins le 1er décembre. Cela dit, beaucoup s’accordent à dire qu’il y a de grande chance pour que le reconfinement soit prolongé.

À leur décharge, les informations relayées depuis le début du reconfinement ne sont guère encourageantes.

Début novembre 2020, Olivier Véran, le ministre de la Santé, avait lui-même affirmé que Noël ne pourra en aucun cas, être fêté normalement. Il affirmait également qu'entre-temps, des mesures complémentaires pourraient être prises.

Famille en Noël. | Photo : Pixabay

Famille en Noël. | Photo : Pixabay

Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, a pour sa part évoqué un possible couvre-feu durant les fêtes de fin d’année.

UN SONDAGE ACCABLANT

Pour recueillir l’avis des Français sur le confinement, plusieurs sondages sont régulièrement réalisés. Le Point vient notamment de publier un sondage, réalisé par OpinionWay, sur la perspective de pouvoir fêter Noël en famille.

Le moins que l'on puisse dire, c’est que le résultat est accablant. 53 % des Français sont prêts à renoncer à passer Noël en famille dans le but d'éviter toute contamination. Il va de soi que pour 2020, les fêtes seront certainement moins joyeuses qu’à l'accoutumée.

Même en ce qui concerne les cadeaux de Noël, le sondage a révélé que le budget sera réduit d'environ 30 % par rapport aux années précédentes.

Deux enfants s'amusent en portant des vêtements de Noël. | Photo : Pixabay

Deux enfants s'amusent en portant des vêtements de Noël. | Photo : Pixabay

Les premiers à être affectés par cette situation, sont bien évidemment ceux qui travaillent dans les magasins de jouets ainsi que les autres secteurs qui s’y rattachent. D'ailleurs, en plein confinement, les gens auront plus de crainte à l’idée de se rendre dans un magasin.

Autant dire que si le confinement se prolonge, leur chiffre d’affaires risque de sérieusement en pâtir. Avec la fermeture de plusieurs établissements, le confinement a également un enjeu économique. Déjà que le premier confinement a été désastreux, cette deuxième vague risque d’envenimer la précarité des finances.

L’APPEL D'OLIVIER VÉRAN

Si les avis divergent pour différents sujets concernant la Covid-19, tout le monde est d'accord sur le fait qu'il est urgent de se sortir de cette situation.

De ce fait, Olivier Véran a suggéré aux Français de respecter toutes les règles liées au confinement. De cette manière, le confinement aura plus de chance d'être écourté.

Des décoration de Noël. | Photo : Getty Images

Des décoration de Noël. | Photo : Getty Images

La demande est claire et facile à formuler, mais l’appliquer est loin d'être une mince affaire. En effet, il y a toujours ceux qui ne sont pas rigoureux avec les mesures sanitaires.

Cela dit, il ne faut pas non plus leur jeter la pierre car à un moment ou à un autre, ils sont bien obligés de reprendre leur activité, afin de subvenir à leur besoin. Cela concerne surtout les personnes qui ne peuvent pas recourir au télétravail.

Quoi qu’il en soit, la gestion de cette crise sanitaire est l'une des tâches les plus difficiles auxquelles sont confrontées les autorités.

LES LIBRAIRIES "ESSENTIELS"  À LA PLUPART DES FRANÇAIS

Il n’y a pas à dire, le confinement n’est vraiment pas vécu de gaieté de cœur et principalement sur le plan économique.

Les commerces jugés non-essentiels ont été sommés de fermer leurs portes, et ce, durant tout le confinement. Si les librairies entrent dans cette catégorie, plus de la moitié des Français sont d’avis que ces établissements devraient être classifiés comme étant “essentiels”, et donc être autorisés à ouvrir.

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Nov 09, 2020
Nicolas Bedos profère des menaces : il partage un message et dépasse les limites
twitter.com/BFMTV
Santé Sep 12, 2020
Professeur Delfraissy à propos de Covid en France : "Chacun doit être maître de son destin"
Getty Images
Actu France Oct 16, 2020
Les fêtes privées sont interdites dans toute la France : Tous les détails
Getty Images
Actu France Nov 12, 2020
Emmanuel Macron : trois grands scénarios possibles pour la suite du confinement