Cécile Duflot : l'homme qui l'a menacée pendant des années, a découvert son adresse

Cécile Duflot est une femme politique française très active et engagée. Sa profession fait d'elle une figure publique et cela a malheureusement des conséquences terribles et inattendues.

En effet, comme elle l'a expliqué il y a de cela quelques temps, elle est victime d'un véritable harcèlement de la part d'un jeune homme de 22 ans depuis plus de trois ans maintenant. Développement inquiétant dans cette histoire dérangeante, ce harceleur aurait apparamment découvert son adresse.

Lors de son passage sur France Inter le lundi 7 décembre 2020, la femme politique  a fait quelques révélations sur ce sujet très tendu. Il faut dire que cela fait maintenant de longs mois qu'elle souffre et vit dans la peur. 

UNE SITUATION QUI A PRIS UNE AMPLEUR INCROYABLE

Il y a quelques jours de cela, Cécile Duflot partageait sur Twitter un exemple des messages qu'elle reçoit de manière régulière depuis maintenant trois ans et le moins qu'on puisse dire est qu'ils sont terrifiants. 

Pourtant leur auteur âgé de seulement 22 ans a déjà séjourné en prison pendant six mois pour "appels malveillants et réitérés" mais il a recommencé son harcèlement en ligne dès qu'il est sorti  de derrière les barreaux. L'ancienne ministre n'a pas tellement tenu à faire la lumière sur le harcèlement dont elle est victime pour se faire plaindre mais plutôt pour que les gens prennent conscience que cela "existe pour de vrai" et qu'une telle situation peut prendre une ampleur absolument terrible. En effet, après avoir reçu ces horribles messages pendant plus de trois ans, elle a découvert que son harceleur avait découvert son adresse.

Lors de son passage sur France Inter, elle a expliqué que c'est en s'adressant à la police que la situation a pris cette terrible tournure. En effet, elle avait décidé de porter plainte contre le jeune homme de 22 ans et son adresse avait donc été enregistrée tout comme sa plainte. Elle ne sait pas exactement comment il a fait mais son harceleur s'est servi de cela pour la découvrir :

"La dernière fois on m'a appelée pour me dire, 'attention il vous cherche, cachez-vous.'"

Et comme Cécile Duflot l'a rappelé, cette phase de harcèlement qui est déjà particulièrement difficile à vivre est souvent suivie par des violences bien réelles.

LA RÉACTION DE L'ANCIENNE MINISTRE

En voyant que la prison n'avait pas calmé les ardeurs de son harceleur, elle a donc pris la décision de quitter totalement les réseaux sociaux afin de mettre fin à la situation qui avait fini par impacter la vie de sa famille.

En effet, il ne s'était pas contenté de lui envoyer des messages mais il avait aussi commencé à contacter des proches de l'ancienne ministre et avait fini par s'attaquer à sa fille. Une chose absolument intolérable pour elle comme elle l'avait expliqué sur Twitter :

"Des dizaines de messages, même argumentaire et menaces régulières de me tuer, violer ma fille et moi ou se tuer. Il faut que certains comprennent que ça existe pour de vrai, que les discours à la con infusent sur les esprits fragiles et que le passage à l'acte existe."

Ces déclarations permettent d'en savoir un peu plus sur le calvaire que vit Cécile Duflot depuis plus de trois ans. 

Les postes connexes
"Je ne dormais plus, j'ai perdu beaucoup de poids" : Hélène, harcelée par un médecin
youtube.com/france3occitanie
Actu France Dec 06, 2020
"Je ne dormais plus, j'ai perdu beaucoup de poids" : Hélène, harcelée par un médecin
Hélène de Fougerolles : son histoire d'amour avec Antoine Arnault (LVMH)
Getty Images
Relation Nov 15, 2020
Hélène de Fougerolles : son histoire d'amour avec Antoine Arnault (LVMH)
"Tous les jours je pleure" : Brigitte Macron dévoile la lettre d'une jeune fille harcelée
GettyImages
Macron Nov 06, 2020
"Tous les jours je pleure" : Brigitte Macron dévoile la lettre d'une jeune fille harcelée
Léo (Les 12 coups de midi) se confie à sa notoriété : "Ça ne mord pas trop !"
Getty Images
Les 12 coups de midi Oct 19, 2020
Léo (Les 12 coups de midi) se confie à sa notoriété : "Ça ne mord pas trop !"