Claude Brasseur : le jour où il a frôlé la mort après un accident en 1964

Un grave accident durant les Jeux Olympiques d’hiver de 1964 a failli ôter la vie à Claude Brasseur. L’homme aimait prendre des risques mais cet événement a tout changé.

Claude Brasseur s’est éteint, le mardi 22 décembre à l’âge de 84 ans. D’après le communiqué de sa famille, il s’en est allé dans la paix et la sérénité, entouré des siens. L’illustre acteur laisse derrière lui son épouse, Michèle Cambon, mais également son fils unique, Alexandre.

Claude Brasseur fut un homme d’exception qui a longtemps illuminé nos écrans. Mais au-delà de ses talents d’acteur, c’était également quelqu’un qui avait une réelle passion pour le sport. C’est d’ailleurs en pratiquant celui-ci, qu’il a failli perdre la vie en Autriche.

Claude Brasseur participe au 6ème Festival du Film des Champs Elysées : Cérémonie d'ouverture à Paris le 15 juin 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Claude Brasseur participe au 6ème Festival du Film des Champs Elysées : Cérémonie d'ouverture à Paris le 15 juin 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

LA MORT EN PLEINE FACE

Claude Brasseur a frôlé de très près la mort durant les Jeux Olympiques d’hiver en 1964 à Innsbruck, en Autriche.

En effet, pendant que lui et son équipe devaient effectuer un simple entraînement de routine, leur véhicule quitte la piste et heurte violemment le mur de côté. Le choc fut tel que l’acteur s’est retrouvé éjecté du véhicule.

“Ma tête a heurté la paroi, mon casque a explosé et j’ai perdu connaissance. Je me suis retrouvé traîné pendant six cents mètres comme si j’avais été accroché au pare-chocs d’une voiture”,

avait raconté l’acteur dans le livre "Merci !", publié en 2014.

Claude Brasseur participe au 6ème Festival du Film des Champs Elysées : Cérémonie d'ouverture à Paris le 15 juin 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Claude Brasseur participe au 6ème Festival du Film des Champs Elysées : Cérémonie d'ouverture à Paris le 15 juin 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Et même si plus tard, l’acteur a reconnu aimer le risque, il avouera que cet incident fut l'élément déclencheur qui l’a animé à complètement arrêter le bobsleigh.

UN DÉFI, UN AMI, UN PARIS-DAKAR REMPORTÉ

De son vivant, Claude Brasseur vouait également une grande passion pour le sport automobile. Il a même d’ailleurs déjà remporté le fameux Paris-Dakar avec Jacky Ickx en 1983. Le plus incroyable dans tout cela, c’est qu’ils s’étaient lancés dans la compétition sans n’avoir jamais participé à la moindre course automobile. 

L'acteur Claude Brasseur | Photo : Getty Images

L'acteur Claude Brasseur | Photo : Getty Images

Interviewé par Europe 1, Brasseur raconte que cette idée est née d’un paris qu’avait lancé un de leurs amis durant leurs vacances d’hiver au début des années 80. Devant un reportage sur Paris-Dakar, l’un d’entre eux déclare :

“J’en connais deux, s’ils n’étaient pas des dégonflés, voilà ce qu’ils feraient !”

Il n’en fallut pas plus pour que l’idée germe dans leur esprit. Ils décident alors de se lancer dans la course au volant d’une Mercedes 280 GE. Brasseur est le copilote d’Ickx. Et tout leur réussit ! Ils remportent la course en 1983. 

Claude Brasseur décoré Officier de la Légion d'Honneur le 13 mars 2017 à Paris. l Source : Getty Images

Claude Brasseur décoré Officier de la Légion d'Honneur le 13 mars 2017 à Paris. l Source : Getty Images

Brasseur participe à six Paris-Dakar et admettra plus tard, au micro de l’Équipe, que jamais il n’avait retrouvé cette sensation au théâtre ou au cinéma.

“Monter sur un podium, sur la grand-place de Dakar, devant cinquante mille personnes qui vous acclament, ça provoque une sacrée émotion !” 

L’HOMME DOTÉ DE MULTIPLES TALENTS

Claude Brasseur, de son vrai nom Claude Espinasse, naît le 15 juin 1936 à Neuilly-sur-Seine. Il fait ses débuts au théâtre à l’âge de 19 ans en jouant Judas de Marcel Pagnol. Il doit toutefois y mettre fin, car en 1957, il part en Algérie pour son service militaire.

L'incontournable Claude Brasseur. l Photo : Getty Images

L'incontournable Claude Brasseur. l Photo : Getty Images

Loin d’avoir totalement mis de côté sa passion pour l’acting, il décroche finalement ses premiers rôles importants à la télévision au début des années 60. Sa carrière décolle et sa performance dans "Les Seins de glace" de Georges Lautner, en 1974 ne fait que confirmer son talent.

Il obtient le César du meilleur second rôle deux ans plus tard avec “Un éléphant ça trompe énormément”. Finalement, il obtient la consécration, quatre ans plus tard, en se voyant attribuer le César du meilleur acteur pour son rôle dans “La Guerre des polices”.

Claude Brasseur dans le film "La Bonne Peinture". l Photo : Getty Images

Claude Brasseur dans le film "La Bonne Peinture". l Photo : Getty Images

L’acteur enchaîne les films et brille de plus en plus à l’écran. Il gagne également des places dans le tournage de nombreux téléfilms comme “L’oncle de Russie” ou encore “Vieilles canailles”.

SES GRANDS AMOURS

Côté vie privée, Claude Brasseur a été marié 3 fois. Il s'est d'abord marié à Peggy Roche dans les années 60. Puis, en 1970, il s'engage avec Michèle Cambon avec qui il a un fils, Alexandre, né en mars 1971.

L'acteur Claude Brasseur et sa femme Michèle Cambon | Photo : Getty Images

L'acteur Claude Brasseur et sa femme Michèle Cambon | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Gety images
Relation Dec 22, 2020
Claude Brasseur est décédé : tout savoir sur les femmes de sa vie
Getty Images
Actu France Dec 22, 2020
Claude Brasseur : le comédien de "La Boum et Camping" décédé, zoom sur ses rôles
Getty Images
Oct 13, 2020
Claude Brasseur : découvrez son fils et sa femme depuis 50 ans, Michèle
Getty Images
Parentalité Aug 26, 2020
20 ans sans la mère de Claude Brasseur : le destin de l'actrice Odette Joyeux