Delphine Jubillar : ce que nous savons actuellement, 3 semaines après sa disparition

La disparition d’une infirmière de 33 ans le 16 décembre 2020, dans la localité de Cagnac-les-Mines, continue de semer une vague de panique.

En effet, la jeune femme avait quitté son domicile au soir du 15 décembre, et ce n’était que le lendemain au petit matin que son conjoint aurait signalé sa disparition. 3 semaines après, les recherches semblent n’avoir toujours pas aboutis.

UNE DISPARITION SOUDAINE

La nommée Delphine Jubillar une infirmière de 33 ans, avait quitté son domicile conjugal dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Selon les enquêteurs, elle serait partie de chez elle sans sa carte d'identité et sans argent, pour on ne sait quelle destination, laissant derrière elle son conjoint endormi et leurs deux jeunes enfants.

En effet, le couple Jubillar traversait une période de turbulences et comptait se séparer, ce qui explique que le mari qui faisait chambre à part, n’avait pas su que sa femme partie vers 23 h, n'était pas rentrée de la nuit. Et il ne s'en était pas beaucoup préoccupé puisque son travail lui imposait parfois de faire des gardes de nuit.

C’est aux environs de 4 h du matin que l’un de ses enfants a remarqué son absence et a accouru vers son père pour lui en faire la remarque. C’est ainsi qu’après maintes tentatives de la joindre, il s'est rendu très tôt aux environs de 6 h, signalé sa disparition à la gendarmerie.

UNE AFFAIRE PLEINE DE MYSTÈRE

Malgré les battues organisées par les populations riveraines, les fouilles du domicile du couple Jubillar, et les alentours de la maison de la disparue, aucune issue ne semble se présenter aux enquêteurs de la cellule dédiée à cette affaire près de trois semaines après.

Par ailleurs, les réseaux sociaux se sont emparés de l’affaire. Et malgré le fait qu’aucune preuve ne puisse incriminer le mari, les internautes ont vite fait d’assimiler cette disparition à l’affaire Daval.

Interroger, le fils ainé du couple Jubillar, a affirmé n'avoir entendu aucune dispute venant de ses parents le soir précédent la disparition de sa mère, il faudrait mentionner ici que, le couple Jubillar était en instance de divorce. Et le dernier souvenir que le garçon garde de sa mère est un câlin qu’elle lui aurait faite quelques heures avant sa disparition.

  LA DISPARITION DE DELPHINE : SON ONCLE GARDE ESPOIR

Le mercredi 16 décembre 2020, Delphine Jubillar a quitté leur domicile du petit village de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn et n’est plus revenue depuis. Confiant, son oncle a encore espoir qu’elle soit encore vivante.

Les postes connexes
Shutterstock.com
Actu France Jan 06, 2021
Cagnac-les-Mines : nouvelles recherches autour de la maison de Delphine Jubillar
facebook.com/delphine.aussaguel
Actu France Jan 05, 2021
L’horreur des cousins de Delphine Jubillar : "Ils ont vécu ces semaines dans l'inquiétude"
twitter.com/afpfr
Actu France Dec 23, 2020
La disparition de Delphine : une semaine après, son oncle garde l'espoir
twitter.com/afpfr
Actu France Dec 23, 2020
Disparition de Delphine Jubillar : son mari déteste la comparaison avec Jonathann Daval