Luigi Tenco s’est ôté la vie : l’histoire d’amour qui a déclenché le destin tragique de Dalida

1967 est une année maudite pour Dalida. Et pour cause, l’homme de sa vie, Luigi Tenco, s’est suicidé en se tirant une balle dans le crâne.

Dire que la vie de celle qui chantait “Bambino” n’a pas été rose, relève d’un doux euphémisme. Ayant perdu un à un ses êtres chers, à commencer par son amoureux, Dalida a été hantée par la mort. Zoom sur le destin tragique de la diva.

LEUR HISTOIRE D’AMOUR

En 1961, Dalida épouse le directeur des programmes d’Europe 1, Lucien Morisse. Mais leur mariage ne dure que quelques mois. Suite à quoi, la star multiplie les aventures amoureuses. Puis un jour, elle fait la rencontre d’un beau jeune homme, Luigi Tenco, lui aussi chanteur.

Luigi Tenco interprétant la chanson Ciao amore ciao lors du 17e Festival de musique de Sanremo. Sanremo, 26 janvier 1967. | Photo : Getty Images

Luigi Tenco interprétant la chanson Ciao amore ciao lors du 17e Festival de musique de Sanremo. Sanremo, 26 janvier 1967. | Photo : Getty Images

Surnommé Roméo et Juliette par les Italiens, le moins que l’on puisse dire, c’est que le couple a marqué les esprits. Si la majorité s’accordent à dire que les deux célébrités se sont aimées au premier regard, certaines rumeurs disent que tout n’était que de la poudre aux yeux.

Quoi qu’il en soit, les tourtereaux, fous amoureux, étaient inséparables, aussi bien dans la vie que sur scène. D’ailleurs, en 1967, les artistes ont participé ensemble au festival de San Remo. Ils tentaient de dérober la victoire en chantant l’un après l’autre le titre “Ciao amore, ciao”.

La chanteuse française Dalida. | Photo : Getty Images

La chanteuse française Dalida. | Photo : Getty Images

Contre toute attente, Luigi Tenco foire sa prestation. Si Dalida a reçu les appréciations du public, le couple d’artistes a malheureusement été éliminé et ce, dès la première soirée du concours. Un échec que le jeune Italien n’a pas réussi à digérer...

UN “BAD END” INATTENDU

Pour rappel, ce soir-là, Luigi Tenco est parti, sans attendre la fin. Hélas, ce fut un aller simple puisque personne ne le reverra plus vivant. En effet, c’est la diva qui retrouvera le corps sans vie du chanteur, quelques heures plus tard, dans sa chambre d’hôtel.

Dalida, après la mort de son compagnon Luigi Tenco, avec un groupe de personnes. Sanremo, le 27 janvier 1967. | Photo : Getty Images

Dalida, après la mort de son compagnon Luigi Tenco, avec un groupe de personnes. Sanremo, le 27 janvier 1967. | Photo : Getty Images

“J’ai aimé le public italien, je lui ai sacrifié inutilement cinq années de ma vie (…) Ciao, Luigi”,

peut-on lire sur un billet manuscrit trouvé près du cadavre.

Ainsi, la thèse du suicide a été avancée et vérifiée. Toujours est-il que c’était un choc pour l’amoureuse qu’était Dalida. Après ce drame, la date du 26 janvier devient un bien sombre jour pour la star.

Luigi Tenco interprète Ciao amore ciao sur la scène du festival de musique de Sanremo. | Photo : Getty Images

Luigi Tenco interprète Ciao amore ciao sur la scène du festival de musique de Sanremo. | Photo : Getty Images

Très affectée par le suicide de l’homme de sa vie, la chanteuse tente de le rejoindre un mois plus tard, soit le 26 février 1967, en ingérant des barbituriques. Une tentative qui s’est soldée par un échec.

SON DESTIN TRAGIQUE

Si la mort de Luigi Tenco l’a marquée à vie, Dalida est loin de se douter que ce n’est que le premier volet d’une série de drames. Pour rappel, juste après sa tentative de suicide, elle eut une brève idylle avec Lucio, un jeune Italien de 16 ans son cadet.

Dalida en France on November 27, 1985. | Photo : Getty Images

Dalida en France on November 27, 1985. | Photo : Getty Images

Quoi qu’il en soit, l’interprète de “Gigi l'amoroso” tombe enceinte du jeune homme mais décide d’avorter, clandestinement. Une décision qui l’a rendue stérile.

Mais comme si ce n’était pas suffisant, Dalida apprend que son premier mari, Lucien Morisse, se donne la mort en 1970 à l’aide d’une balle dans la tête. Cinq ans plus tard, c’est son grand ami Mike Brant qui se suicide en se jetant par la fenêtre de son appartement.

Portrait de la chanteuse Dalida le 5 octobre 1982 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Portrait de la chanteuse Dalida le 5 octobre 1982 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Vient ensuite le tour de Richard Chanfray, en s’asphyxiant avec les gaz d’échappement de son véhicule. Et le 3 mai 1987, elle part à son tour, un peu plus de vingt ans après sa première tentative de suicide.

LE FRUIT D’UNE MALÉDICTION ?

Une chose est sûre, la vie de Dalida a été marquée par des drames. Toutefois, elle a quand même pu couler des jours heureux avec son dernier partenaire, le Comte de Saint-Germain, durant neuf ans. Entourée par la mort, Dalida disait être maudite.

Dalida sur scène durant les années 70. | Photo : Getty Images

Dalida sur scène durant les années 70. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Nadia Farès a fêté ses 52 ans : La nouvelle vie de l'actrice de "Rivières pourpres"
Getty Images
Célébrités Dec 21, 2020
Nadia Farès a fêté ses 52 ans : La nouvelle vie de l'actrice de "Rivières pourpres"
Véronique Jannot : Mort tragique de son grand amour Didier Pironi à seulement 35 ans
Relation Oct 12, 2020
Véronique Jannot : Mort tragique de son grand amour Didier Pironi à seulement 35 ans
Nadia Farès (Les Rivières pourpres) : des faits sur elle que les fans pourraient ignorer
Getty Images
Célébrités Oct 05, 2020
Nadia Farès (Les Rivières pourpres) : des faits sur elle que les fans pourraient ignorer
Rentrée littéraire 2020 : les romans les plus attendus cette année
Shutterstock
Conseils Sep 28, 2020
Rentrée littéraire 2020 : les romans les plus attendus cette année