Une mamie de 95 ans risque l'expulsion pour avoir parlé à sa petite-fille depuis le balcon

À Redondo Beach, en Californie, une grand-mère de 95 ans a reçu une lettre d'avertissement pour perturbation parce qu'elle parlait avec sa petite-fille depuis son balcon.

Tout le monde fait tout son possible pour éviter de contracter le coronavirus. Certaines personnes sont même obligées de se séparer de leurs proches vulnérables pour ne pas les infecter. 

Comme la famille de Klara Kharkats qui a décidé de la laisser seule dans son appartement et de lui rendre visite seulement depuis son balcon. 

MENACÉE D'EXPULSION

Klara Kharkats vit seule au deuxième étage d'un immeuble de Redondo Beach, en Californie, pour éviter toute contamination à la covid-19.

Ses proches, en particulier sa petite-fille Rozanna Handrich, lui rendent régulièrement visite depuis des mois afin qu'elle ne se sente pas trop seule en cette période de crise sanitaire.

Mais au lieu de rentrer dans la maison, la mère de famille a choisi de rester sous le balcon de sa mamie, sur le trottoir public, tout en respectant les gestes des barrières.

Un moyen plus simple mais pas facile pour les deux femmes d'avoir une conversation ensemble sans prendre le risque de contaminer la nonagénaire. 

Mais un jour, Klara a reçu une lettre d'avertissement du gérant. Elle a été menacée d'expulsion, à la suite de plaintes de ses voisins contre elle.

“Nous avons reçu des plaintes concernant le bruit excessif provenant de votre appartement... Veuillez demander à votre invité de venir visiter l'intérieur de votre appartement”,

a été indiqué dans l’avis.

Image montrant une vieille femme. | Photo : Pixabay

Image montrant une vieille femme. | Photo : Pixabay

ELLES CONTINUENT À SE VOIR

Rozanna Handrich a expliqué que sa grand-mère est très inquiète et ne veut pas être expulsée de l'appartement où elle vit depuis de nombreuses années. Elle a même décidé de continuer à lui rendre visite, car elle ne veut pas qu'elle se sente délaissée.

Suite à cela, la vice-présidente exécutive de GK Management de la société de gestion d'appartements, Sarah Furchtenicht, a déclaré que l'avertissement adressé à Klara Kharkats a été annulé. Elle et sa petite-fille peuvent désormais se voir sur le balcon. 

Image montrant une vieille femme. | Photo : Pixabay

Image montrant une vieille femme. | Photo : Pixabay

Mais afin d'éviter tout problème, il leur a été conseillé d'utiliser un téléphone pour se parler au lieu de crier. 

LA DIFFICULTÉ DES SDF À CAUSE DE LA COVID-19

La pandémie de coronavirus continue encore à faire des victimes dans le monde entier, en particulier en France. Le virus rend également la vie de nombreuses personnes difficile.

Un sans-abri | source : Getty Images

Un sans-abri | source : Getty Images

Cela surtout pour les SDF à Marseille qui se trouvent actuellement dans une situation compliquée

Les postes connexes
"Je vais continuer à me battre. Je t'aime, Billy" : Dernière lettre d'amour du défunt à sa femme
twitter.com/people
Célébrités Dec 27, 2020
"Je vais continuer à me battre. Je t'aime, Billy" : Dernière lettre d'amour du défunt à sa femme
"La Corse n'a pas les moyens de résister à une 3ème vague" : le témoignage de Véronique
Wikimedia Commons/Michal Osmenda/CC BY 2.0
Actu France Dec 09, 2020
"La Corse n'a pas les moyens de résister à une 3ème vague" : le témoignage de Véronique
Déménager pendant le confinement : aide d'amis, pièces justificatives - tous les détails
unsplash.com
Actu France Nov 10, 2020
Déménager pendant le confinement : aide d'amis, pièces justificatives - tous les détails
Les conducteurs covid-positifs et le personnel médical continuent à travailler : ils parlent de la surcharge
Shutterstock
Actu France Oct 14, 2020
Les conducteurs covid-positifs et le personnel médical continuent à travailler : ils parlent de la surcharge