logo
Getty Images
La source: Getty Images

"Que rien ne puisse pousser à l'ombre de l'arbre Sarkozy" : réactions à sa condamnation

Nkongo Odile Carine
02 mars 2021
19:40
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

La nouvelle est tombée lundi 01 mars 2021, et Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison dont un an ferme. Suite à cela, les discussions ne se sont pas fait attendre, et nombreux sont ceux qui s’en réjouissent.

Annonces

Lundi 01 mars 2021, le procès de Nicolas Sarkozy a eu lieu, et l’ancien chef d'État a écopé de trois ans d'emprisonnement, dont un an ferme.

Alors que les parties adverses s’en réjouissent, il est aussi possible de dire que certains membres de son propre camp semblent satisfaits. Sans plus tarder, zoom sur les réactions suite à cette condamnation.

Annonces

UNE DÉCISION JAMAIS VUE AUPARAVANT

Comme vous pouvez vous en douter, l’annonce du jugement a fait l’effet d’une bombe, lundi 01 mars 2021. C’était au tribunal correctionnel de Paris qu’avait lieu le procès, dont le verdict a énormément été commenté.

En effet, il faut dire que cette annonce est d’autant plus surprenante, parce qu’il s’agit d’une décision sans précédent dans l’histoire de Ve République. Cette sentence pourrait mettre un coup aux ambitions de l’ancien président, qui semblait encore avoir son mot à dire.

Annonces

Ce n’est pas tout, car selon L’Express, cette nouvelle ne réjouirait pas uniquement ses adversaires, car certains de ses partisans pourraient avoir des raisons de s’en réjouir.

ILS SONT PRÊTs À TOURNER LA PAGE

En effet, selon le magazine, certains partisans de Nicolas ne craignaient que “rien ne puisse pousser à l'ombre de l'arbre Sarkozy". D’après cette source, le mari de Carla Bruni ne souhaite pas qu’une figure de droite lui succède, chose qui pose problème.

“On ne va pas vivre trois générations sous cloche pour servir ce monsieur”.

Annonces

Il faut dire que depuis plusieurs semaines, la droite avait vu en Nikolas un parti bien choisi, qui pourrait être capable de rivaliser avec Emmanuel Macron. Cependant, tous les rêves de l’homme de 66 ans s'effondrent, et de nombreuses personnes semblent être prêtes à passer à autre chose.

Si depuis la condamnation de Nicolas certains se réjouissent, d'autres en revanche crient à l'injustice. Zoom sur le message partagé par Carla Bruni sur les réseaux.

Annonces