logo
Getty Images
La source: Getty Images

Jean-Pierre Pernaut et Patrick Poivre d'Arvor : retour sur la relation des deux stars de la télévision

Quentin Autier
05 mars 2021
11:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Jean-Pierre Pernaut et Patrick Poivre d'Arvor ont fait partie des figures les plus emblématiques de la télévision française, des présentateurs que tout le monde connaît et apprécie.

Annonces

En évoluant dans cette sphère si particulière et fermée, il était évident que les deux hommes allaient être amenés à se rencontrer et à se côtoyer. De ces rencontres est né un respect mutuel qui a d'ailleurs poussé Jean-Pierre Pernaut à réagir.

En effet, Patrick Poivre d'Arvor fait l'objet d'une enquête suite à des accusations de viols faites par Florence Porcel qui ont d'ailleurs été relayées par Le Parisien et qui ont surpris la France entière.

Annonces

LA RÉACTION DE PPDA

Dans la nuit du 19 au 20 février, l'ancien animateur a partagé un message sur son compte Facebook pour réagir aux accusations dont il fait l'objet et qu'il nie en bloc.

Il dit avoir été stupéfait par les accusations à son encontre et a évoqué indirectement la manière dont Le Parisien les a rapportés. Il a aussi fait une déclaration par le biais de son avocat dans laquelle il évoque cette affaire et ses accusations en particulier, disant qu'il s'agissait d'une dénonciation calomnieuse, aussi mensongère qu'inspirée par une quête de notoriété inconvenante.

Annonces

Suite à ces deux réactions officielles, Patrick Poivre d'Arvor a pris la décision de porter plainte à son tour contre Florence Porcel, l'accusant de diffamation. Les deux enquêtes sont toujours en cours et il faudra sûrement attendre un certain temps afin que la justice ne puisse déterminer qui est la véritable victime dans cette affaire.

LA RÉACTION DE JEAN-PIERRE PERNAUT

Le mardi 2 mars, Jean-Pierre Pernaut a lui aussi réagi à cette affaire qui secoue la scène médiatique française et ce pour la toute première fois depuis qu'elle a commencé.

Annonces

C'est sur le plateau des Grandes Gueules qu'il s'est exprimé et il a commencé par se dire très choqué que ce genre d'histoires soit révélé ainsi par la presse. Il explique :

"C'est lamentable que ce genre d'affaire sorte dans la presse. Il y a deux plaignants, on verra qui est la victime. Pour l'instant, on ne peut rien dire d'autre."

Il a ensuite évoqué les témoignages rapportés par Le Parisien selon lesquels plusieurs femmes trouvaient le comportement de PPDA déplacé à l'époque où il travaillait à TF1. Par exemple, elles savaient apparemment qu'il ne fallait pas prendre l'ascenseur avec lui, des témoignages qui ne collent pas pour l'ancien présentateur qui a passé le flambeau à Sophie-Marie Lacarrau :

Annonces
Annonces

"C'est un mensonge, je peux vous le dire. Le Parisien cite des journalistes de TF1. Et il n'y en a plus qui ont connu cette époque ou pratiquement pas. C'est un mensonge total. L'ascenseur, ce n'était pas avec PPDA, c'était avec un autre, un homme politique."

Il rappelle que le bureau de l'accusé se trouvait au beau milieu de la rédaction et qu'une personne aurait forcément vu les actes dont il est accusé. Pour lui, il est victime de mensonges et il n'a pas hésité à le répéter plusieurs fois lors de son passage dans "Les Grosses Têtes".

Annonces