logo
Getty Images
La source: Getty Images

Gabriel Milési, journaliste et écrivain, est décédé à l'âge de 73 ans

Quentin Autier
23 mars 2021
18:25
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Gabriel Milési était un journaliste spécialisé dans l'économie qui officiait à la radio comme dans les journaux et qui s'est malheureusement éteint à Venise le vendredi 19 mars 2021.

Annonces

Il vivait en Italie depuis plusieurs années quand cet homme qui maniait la plume comme peu en sont capables nous a quittés à l'âge de 73 ans. Un décès difficile à vivre pour tous ceux qui l'ont connu et notamment pour sa mère qui vit encore dans le village de Rimont dont le journaliste était originaire.

Gabriel Milési tenant l'un de ses ouvrages. l Source : Getty Images

Annonces

LE PARCOURS D'UN JOURNALISTE TALENTUEUX

C'est d'ailleurs dans l'école de ce village que Gabriel Milési a débuté son parcours scolaire avant de se rendre à Mirepoix pour ses années de collège et de lycée. Par la suite, c'est à Toulouse qu'il a étudié et plus précisément dans l'école des sciences politiques de la ville avant de passer sur les bancs de l'école française des attachés de presse de Paris.

C'est là qu'il va se spécialiser dans l'économie et les finances et débute sa carrière de journaliste qui va faire de lui un membre incontournable de la presse et de la radio française.

Annonces

Officiant sur France Inter et pour le Figaro en tant journaliste spécialisé dans le domaine de l'économie, il se fait rapidement un nom en tant qu'expert et son talent est très vite remarqué. En 1984 il devient ainsi le chef du service économique et social de France Inter et les auditeurs peuvent profiter tous les matins de sa chronique économique.

Dans les années qui vont suivre il va devenir rédacteur en chef du Quotidien de Paris puis de Europe 1 avant de revenir sur les ondes à la tête d'une chronique baptisée "Votre Argent" sur France Inter et sur France Info et l'émission "Top à Wall Street".

Auteur de plusieurs romans parmi lesquels on note notamment "La Vénitienne de Bonaparte", Gabriel Milési a aussi tenu la position de directeur de collection pour les éditions Michel de Maul.

Annonces
Annonces

Parmi les livres qu'il a écrit, on retrouve aussi deux biographies sur l'ancien Président de la Commission européenne Jacques Delors mais aussi des livres traitant de l'économie à la manière de conseils qui seraient donnés à un Premier ministre.

L'AMOUR DE SES RACINES

Le journaliste était donc un expert respecté dans son domaine, un membre incontournable des médias français, qui n'a jamais oublié d'où il venait. Ayant des origines italiennes, il aimait se rendre régulièrement à Venise lorsqu'il ne devait pas rester à Paris pour le travail et ne manquait jamais de trouver du temps pour rentrer à Rimont afin de rendre visite à sa mère et à ses proches.

Annonces

Cette mère qu'il aimait tendrement, il l'a d'ailleurs régulièrement emmenée en voyage à ses côtés et lui a fait voir de magnifiques pays.

Annonces

Il faut dire qu'il avait beaucoup de respect pour ses parents qui lui ont appris à rester modeste malgré sa réussite ce qui lui a permis de toujours garder les pieds sur terre et de toujours garder contact avec ses amis d'enfance malgré les célébrités avec lesquelles il pouvait converser dans le cadre de son métier.

Un homme à part qui aura offert beaucoup aux Français et qui ne sera pas oublié.

Annonces