Google Street View
La source: Google Street View

Tarn : attaché à un fauteuil pendant 15 jours, le résident d'un Ehpad décède de la Covid

Michael Markus Mvondo
09 avr. 2021
15:49
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Effroyable drame dans le Tarn ! Un résident de l’Ehpad déclaré positif à la Covid-19, perd la vie dans de circonstances bouleversantes. Didier Bordes, attaché à un fauteuil pendant plusieurs jours, a rendu l’âme. Sa famille, choquée par cet acte, a décidé porter l’affaire en justice. Retour sur cette affaire tragique.

Annonces

Georges Bordes, âgé de 93 ans et résidant dans un Epahd dans le Tarn, est passé de vie à trépas le 30 mars 2021. Alors qu’il était déclaré positif au coronavirus, le nonagénaire a succombé à cette maladie après avoir passé 15 jours étant attaché à un fauteuil. Selon les éléments rapportés par La dépêche, la famille du nonagénaire a décidé porter plainte contre l’établissement.

UNE MORT TRAGIQUE

Le lundi 15 mars 2021, le résident de 93 avait été déclaré positif au coronavirus. Le médecin de Georges Bordes informé, avait rédigé une ordonnance à l’établissement afin de prescrire une contention physique, comme l’a rapporté le fils du défunt.

Annonces

Prise en charge d'un homme âgé | Phot : Getty Images

Georges Bordes, fils et tuteur légal du nonagénaire, a renchéri que le médecin l’avait contacté peu de temps avant d’établir à contre-cœur cette ordonnance, vu que c’était le protocole de l’établissement. Le nonagénaire devait donc normalement passer huit jours étant attaché sur un fauteuil.

Annonces

des personnes âgées dans un Epahd | Photo : Getty Images

Mais contrairement à ce qui était prévu, le résident de 93 ans a passé quinze jours entravé sur son fauteuil. Selon la dépêche, les 15 jours qui ont précédé sa mort étaient tous pareils. En journée, il était attaché à son fauteuil et dans la nuit, il était sous une importante dose de somnifère, pour qu’il ne puisse pas quitter sa chambre.

Annonces

UNE AFFAIRE PORTÉE EN JUSTICE

Heurtés par ces actes Didier Bordes et ses frères ont décidé porter plainte contre la direction de l’établissement pour homicide involontaire, le 1er avril 2021 au commissariat de Mazamet.

Prise en charge des personnes âgées | Photo : Getty Images

Annonces

"On a reçu la plainte et une enquête a été ouverte. Des vérifications sont en cours", a déclaré le procureur de la république de Castres, Cherif Chabbi.

La direction de l’établissement quant à elle, s’est défendu en affirmant que le résident est décédé des suites de covid-19. Elle a renchéri qu’en raison du refus catégorique de sa fille, le nonagénaire n’a pas été vacciné. Celle-ci a conclu que ce n’était pas la contention qui avait causé la mort du papa de trois enfants. 

Des résidents d'un Epahd | Photo : Getty Images

Annonces

DÉCLARÉS POSITIFS AU COVID-19 MALGRÉ LEURS VACCINATIONS

Selon les informations rapportées de l’Ehpad de Marckolsheim, Plusieurs cas positifs au Covid-19 ont été détectés chez des résidents, qui avaient déjà reçu une vaccination.

Une récidive qui inquiète visiblement la direction de l'établissement. Découvrez l’explication des experts pour lesquels le phénomène est naturel.

Annonces