Suppression des aides sociales pour les familles des délinquants : tous les détails

Axé sur la lutte contre la délinquance juvénile, un maire met un terme aux aides sociales accordées aux familles des jeunes délinquants. Face à cette progression inquiétante de la délinquance dans sa commune, l’élu a pris une décision ferme. Retour sur les raisons de cette décision draconienne.

Confronté à la montée vertigineuse de la délinquance dans sa ville, le maire UDI de Caudry (Nord) a pris une décision radicale. Comme l’a rapporté l’extrait de l’émission "Apolline Matin" publié sur Twitter, Frédéric Bricout a suspendu les aides sociales accordées aux familles d’enfants délinquants. Une décision ferme et réfléchie de l’élu qui a pour but de ramener les jeunes de sa commune sur le droit chemin.

UNE DÉCISION RÉFLÉCHIE

Confrontée à des dégradations de mobilier urbain, ou encore des troubles à l’ordre public, la police municipale s’est montrée impuissante face à cette hausse de la délinquance juvénile malgré son renforcement.

Alors, pour endiguer cette hausse d’infractions chez les jeunes de sa commune, Frédéric Bricout, élu de la commune de Caudry a pris une décision ferme concernant les familles de ces enfants délinquants.

En effet, l’édile a ciblé les parents démissionnaires de ces jeunes adolescents à l’origine des infractions dans sa circonscription, et celui-ci leur a supprimé les aides sociales de la commune.

Comme l’a rapporté l’extrait de l’émission "Apolline Matin" publié sur Twitter, Frédéric Bricout a précisé que les frais de cantine, l’accès à l’épicerie de la commune, ou encore les aides pour le payement des factures leur seront tous suspendu.

UNE PRISE DE CONSCIENCE POSSIBLE ?

La décision de l’élu mûrement réfléchie, a pour but de faire prendre conscience aux adolescents des conséquences de leurs infractions.

"Nous avons tout essayé (…) Les enfants ont tout pour se distraire et malgré tout, une poignée d'irréductibles continue de semer la zizanie dans tout Caudry",

a déclaré Frédéric Bricout, Maire de la commune de Caudry en direct sur RMC.

Rappelons que les avis sont partagés dans la commune pour la mise en place de cette mesure. Interviewée à ce sujet, une habitante de la ville a confié que ces jeunes déviants n’avaient plus droit à ses aides.

Dans l’espoir que les parents serrent plus la vis face aux comportements déviants de leurs adolescents, le maire a assuré qu’il fera preuve de discernement en statuant au cas par cas sur les différentes situations familiales. 

VALENCE, LE MAIRE SUPPRIME LES AIDES SOCIALES

Cette montée de la délinquance dans les villes, plusieurs communes en sont victimes. C'est le cas de Valence depuis décembre 2020. Le maire de cette commune avait également pris la décision ferme de suspendre les aides sociales accordées aux familles des jeunes déviants. Découvrez les détails.

.
Les postes connexes
Déplacements, aide aux familles : 5 faits à retenir du discours de Jean Castex
Getty Images
Conseils Apr 01, 2021
Déplacements, aide aux familles : 5 faits à retenir du discours de Jean Castex
Quatre disparitions inquiétantes de femmes en trois mois : les enquêteurs recherchent d'éventuels liens
Shutterstock
Célébrités Mar 08, 2021
Quatre disparitions inquiétantes de femmes en trois mois : les enquêteurs recherchent d'éventuels liens
Gwendoline Hamon séparée de Frederic Diefenthal : "C'est l'enfant qui en pâtit le premier"
Getty Images
Relation Feb 25, 2021
Gwendoline Hamon séparée de Frederic Diefenthal : "C'est l'enfant qui en pâtit le premier"
5 € pour 15 minutes : le maire de Moreuil sanctionne les parents en retard à la garderie
Getty Images
Actu France Feb 19, 2021
5 € pour 15 minutes : le maire de Moreuil sanctionne les parents en retard à la garderie