Getty Images
La source: Getty Images

Kidnapping de Mia dans les Vosges : mandat d’arrêt contre un gourou derrière l’affaire

Tsiry Rakotomalala
20 avr. 2021
15:24
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Dimanche 18 avril 2021, la petite Mia a été retrouvée saine et sauve mais l’affaire n’a pas été classée. Un mandat d’arrêt international a même été lancé contre l’homme qui serait à l’origine de l’enlèvement.

Annonces

Durant les interrogatoires, les 5 gardés à vue ont plusieurs fois cité le nom de Rémy Daillet. Le Parisien s’est intéressé à son cas et dresse son profil dans un long article publié le 19 avril 2021.

CE QU’IL EST ADVENU DE LA MÈRE

Très vite après le kidnapping de Mia, une alerte a été lancée. Les enquêteurs ont alors déployé tous les moyens pour retrouver la gamine de 8 ans. Les habitants du village de Saint-Dié-des-Vosges (dans les Vosges) ont activement participé.

Annonces

C’est finalement dimanche 18 avril 2021 que Mia Montemaggi a été retrouvée en Suisse, en compagnie de sa mère, Lola, qui n’avait pas le droit de la voir seule ni même de lui passer un coup de fil.

Si la petite est retournée auprès de sa grand-mère, la mère de famille quant à elle, est détenue dans une prison suisse dans l’attente d’une procédure d’extradition. 

Annonces

UN MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONL LANCÉ

Toujours est-il qu’au même moment, les ravisseurs, qui étaient au nombre de 4, plus 1 suspect, ont été interrogés. Le nom de Rémy Daillet a alors été entendu. Ainsi, le lendemain, la République de Nancy lance un mandat d’arrêt international.

“Ce mandat d'arrêt a été pris au regard de plusieurs éléments, dont les auditions de certaines des personnes placées en garde  vue et mises en examen”,

a déclaré le procureur François Pérain d’ajouter :

“Au regard de ces éléments, Rémy Daillet apparaît comme l'animateur principal de la 'mouvance' dans le cadre de laquelle s'inscrivent les mis en cause”

Annonces
Annonces

D’après les informations du Parisien, l’homme, qui est un Français de 55 ans, n’est pas un inconnu des services de renseignement. L’ancien président du MoDem de Haute-Garonne serait même l’une des grandes figures de la sphère complotiste.

Celui qui vit en Malaisie aurait un lien avec l’opération “Lima” du fait que le gourou complotiste aurait incité “directement ou indirectement” l’enlèvement de la petite Mia.

Annonces

L’ENDROIT OÙ ELLES SE CACHAIENT

Cette dernière a finalement été retrouvée avec sa mère après plusieurs jours de recherche. Où est-ce qu’elles s’étaient cachées ? Découvrez les premières images du squat.

Annonces