Getty Images
La source: Getty Images

Annie Cordy : son havre de paradis près de Cannes où elle était "heureuse de finir" sa vie

Mahatony Rajaofera
21 avr. 2021
11:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

De son vivant, Annie Cordy affectionnait tout particulièrement la région du sud de la France. Lieu d’ailleurs où elle a acheté une propriété dans laquelle elle s’est retirée avant de rendre son dernier souffle. 

Annonces

La chanteuse Annie Cordy s’est éteinte à l’âge de 92 ans dans sa propriété située sur les hauteurs de Cannes. Elle y vécut loin du brouhaha de la capitale depuis plus de 7 ans. Ce lieu qu'elle aimait particulièrement est devenu sa dernière demeure.

“Tellement heureuse de finir ma vie ici”

C’est depuis les années 70 que la chanteuse et son mari se sont offerts cette propriété sur la côte d’Azur. Mais ce n’est qu’en 2013, qu’elle a finalement décidé de quitter son appartement parisien pour y vivre, notamment avec sa nièce Michèle Lebon et ses deux boules de poils, Fluffy et Fleecy.

Annie Cordy assiste à la première de "Mia Madre" ("Ma mère") lors du 68e Festival de Cannes annuel.| Photo : Getty Images

Annonces

Annie Cordy avait apparemment trouvé en ce lieu son petit havre de paradis. Elle y avait mené une vie discrète et simple mais heureuse. Certains témoins se rappellent notamment l’avoir parfois aperçue au marché de Vallauris le dimanche matin.

“Quarante ans tout juste que je viens dans cette maison. À l'époque, mon mari avait un restaurant, le Moby Dick, sur le port Canto. Après toutes ces années à Paris et sur la route, c'est décidé, je m'installe avec Mimi et mes clébards. Tellement heureuse de finir ma vie ici !”,

déclarait-elle dans les colonnes de Nice-matin, avant toutefois d’affirmer que cela ne voulait pas dire qu’elle avait oublié ses racines belges. 

Annonces

La chanteuse et actrice Annie Cordy lors de l'émission française 'Vivement Dimanche'. | Photo : Getty Images

UN HOMMAGE À LA HAUTEUR DE L’ARTISTE

De nombreuses personnalités ont déploré la disparition de cette "immense dame de la culture populaire française”. Jean Castex, premier ministre de la République française, lui aussi, s’est joint à Stéphane Bern, Sheila ou encore Line Renaud pour rendre hommage à la grande dame qu’elle fut.

Annonces

Pour certains, elle était une artiste, une des plus grandes, pour d’autres, une amie fidèle, une confidente mais tous s’accordent à dire que ce 4 septembre 2020, ils ont tous perdu quelqu’un qui leur était très cher.

Malheureusement, ce sourire qu’elle revêtait tant, cette bonne humeur et cette énergie qu’elle faisait sienne ne seront plus visibles que dans les archives de certaines émissions qui lui seront consacrées. 

La chanteuse Annie Cordy | Photo : Getty Images

Annonces

Le temps passera, les souvenirs s'estomperont peut-être mais le cœur n’oubliera jamais ce qu’elle pouvait faire ressentir de par ce qu’elle faisait et de ce qu’elle était. Ce n’est qu’un au revoir adressé à l’immense artiste populaire qu’était Annie Cordy.

“Annie Cordy, c’était comme une maman”

À part ces célébrités et haut fonctionnaire de l’État, des voisins accompagnés de quelques dizaines d’admirateurs ont aussi tenu à rendre un dernier hommage à la personne incroyable que fut Annie Cordy. 

“J'ai grandi avec elle, elle donnait la pêche. C'était comme une maman”,

Annonces

confie Philippe, 57 ans, en larmes, venu se recueillir près de la défunte.

La chanteuse et actrice Annie Cordy présente le film `` Les souvenirs '' lors de l'émission de télévision française `` Vivement Dimanche '' au Pavillon Gabriel le 16 décembre 2014 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Une autre fan, regrettant elle aussi cette disparition trop brutale de l’artiste déclare qu’“elle [Annie Cordy] a beaucoup amené à la terre entière”.

Annonces

Tantôt certains se rappellent d’une charmante rencontre avec elle, tantôt d’autres évoquent la manière dont l’artiste a su bouleverser leur vie.

Finalement, partir à Vallauris lui a peut-être fait du bien, mais Annie Cordy a sans aucun doute apporté, elle aussi, un peu plus de soleil à ce lieu qu’elle affectionnait particulièrement, qui, finalement, est devenu sa dernière demeure.

AU CENTRE D’UN SCANDALE

Le nom d’Annie Cordy a récemment été évoqué à cause d’une de ses chansons, jugée raciste. Il semblerait que le titre “Chaud Cacao” ne fait que “cumuler des stéréotypes sur l’Afrique”, ce qui a causé un véritable scandale. Zoom sur cette chanson devenue problématique. 

Annonces

Annie Cordy assiste au 8e Festival du film francophone d'Angoulême.|Photo : Getty Images

Annonces