Getty Images | twitter.com/le_Parisien
La source: Getty Images | twitter.com/le_Parisien

Affaire Fiona : sa mère, Cécile Bourgeon, reste en prison, les détails

Kalina Raoelina
22 avr. 2021
13:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

L’affaire Fiona est un feuilleton judiciaire qui dure plus de 7 ans. Jeudi 22 avril 2021, la cour d’appel du Rhône rejette la demande de liberté de Cécile Bourgeon. Elle restera donc en prison.

Annonces

En réponse à cela, l’avocat de la mère de la petite Fiona, dont le corps n’a pas toujours été retrouvé depuis 2013, confie au Progrès qu’il allait se pourvoir en cassation. Tous les détails.

UN AUTRE PROCÈS EN PRÉPARATION ?

Alors que le dossier aurait dû être clos depuis décembre 2020 après la condamnation de Cécile Bourgeon à 20 ans de prison, son avocat, Me Renaud Portejoie, plaide la liberté de sa cliente, le 1er avril 2021.

Annonces

Comme il fallait s’y attendre, sa demande a été rejetée par la cour d’appel du Rhône un peu plus de deux semaines plus tard. Il va sans dire que cette décision, qu’il trouve “prévisible”, ne l’a pas enchanté. Si bien qu’il prévoit de se pourvoir en cassation.

Annonces

“Une décision qui consacre l’idée qu’une détention provisoire de plus de six années serait raisonnable est inacceptable”,

a déclaré Me Renaud Portejoie au Progrès, ajoutant que cette décision a été prise “par crainte de la réaction de l’opinion publique”.

“Une décision totalement normale”

Du côté de l’avocat de Nicolas Chafoulais, le père de Fiona, c’était tout le contraire. En effet, Me Charles Fribour trouve cette décision “totalement normale et logique”. 

Annonces

Ce qu’il ne comprend pas, par contre, c’est l’absence d’argument concernant le pourvoi en cassation de l’arrêt du 16 décembre 2020.

“Nous dire qu’il y aura un cinquième procès, cela fait un peu fanfaronnade”,

constate l’avocat de la partie civile.

Annonces

LES TÉMOIGNAGES DE CÉCILE BOURGEON

Selon les résultats des enquêtes, Cécile Bourgeon aurait contribué d’une manière ou d’une autre au meurtre de sa fille. Au cours de son procès en décembre elle avoue d’ailleurs avoir été “une mère indigne”.

Annonces