Getty Images
La source: Getty Images

Nordahl Lelandais : "Il y a une histoire derrière l'histoire", Karl Zéro à Pascal Praud

Eteme Severine Celestine
04 mai 2021
16:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Invité dans l’émission ʺL’Heure des prosʺ dans le cadre du procès de Nordahl Lelandais, le journaliste Karl Zéro a provoqué une grande gêne sur le plateau.

Annonces

Il s’est penché sur ce qui serait d’après lui, les réelles motivations de Nordahl Lelandais lorsqu’il ôtait la vie à Arthur Noyer. Décryptage.

DE NOUVELLES RÉVÉLATIONS

Le premier jour du procès de l’ancien maître-chien est déjà consommé et l’on découvre de nouvelles révélations. Certaines personnes sont persuadées qu’il cache encore beaucoup de secrets en lui.

Annonces

Karl Zéro affirme avoir fait de nombreuses découvertes explosives encore inconnues du public. Face à Pascal Praud, l’ancien présentateur du ʺVrai Journalʺ sur Canal+ pense que l'accusé est loin d’être un prédateur solitaire. Il aurait agi sur commande, entre autres dans l’affaire de la jeune Maëlys. Affirmant que l’ancien militaire est d’orientation gay, il n’aurait pas tué Maëlys par pulsion hormonale.

ʺIl y a une histoire derrière l'histoireʺ,

a-t-il lancé.

LA GÊNE SUR LE PLATEAU

Ces propos ont grandement embarrassé le présentateur, pas vraiment prêt à tolérer ce genre de théorie sur le plateau de son émission.

Annonces

"Karl Zéro, il faut faire attention quand même à ce que nous disons",

a-t-il dit à son invité.

Le journaliste Karl Zéro. ǀ Source : Getty Images

Annonces

Il a voulu se rassurer que son interlocuteur avait des preuves de ce qu’il avançait quand subitement, le concerné a rétorqué :

"Si je vous dis ça c'est que nous avons des informations".

IL RISQUE UNE LOURDE PEINE

L’information ci-dessus n’a pas (encore) été confirmée par Nordahl Lelandais. Pour rappel, son procès qui s’est ouvert le 3 mai 2021 devrait aller jusqu’au 12 mai 2021.

Annonces

Bien qu’il ait reconnu avoir tué le jeune caporal dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, il insiste sur le fait que c’était un accident. Il encourt une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

NORDAHL LELANDAIS NE PEUT PAS REGARDER LES PARENTS D’ARTHUR

La famille d’Arthur Noyer a assiste au procès de celui qui est accusé d’avoir tué leur fils. La première journée s’est tenue le 3 mai 2021.

Durant l’audience, Nordahl Lelandais n’a pas été capable de regarder dans les yeux les parents de la victime. Les détails.

Annonces