Shutterstock
La source: Shutterstock

Décès de Chahinez à Mérignac : elle s’est battue pour sauver sa famille malgré les abus

Tsiry Rakotomalala
06 mai 2021
10:59
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le 4 mai 2021, dans l’après-midi, une femme âgée de 31 ans est décédée après avoir été brûlée vive par son mari. Les habitants de Mérignac sont sous le choc.

Annonces

Elle se prénommait Chahinez, et d’après les informations, elle était mère de trois enfants. L’une de ses proches a indiqué que la trentenaire était une mère adorable, une mère aimante qui n’a jamais abandonné ses enfants même si elle était victime de violences conjugales.

“Elle restait pour ses enfants”

Chahinez avait souffert dans son foyer. En effet, non seulement elle a été battue par son mari, mais elle a été aussi ridiculisée, agressée devant un supermarché, aux yeux du monde entier.

Annonces

Malgré ces coups, la mère de famille n’a pas quitté leur domicile. Elle endurait tout pour le bien de ses enfants. Selon Aïcha, une femme qui a passé toute sa vie avec Chahinez :

“Elle faisait tout pour ses enfants. Elle m'appelait en me disant que malgré les coups de son mari, elle restait pour ses enfants.”

Annonces

L’HOMME A ÉTÉ CONDAMNÉ POUR VIOLENCES CONJUGALES

L'homme âgé de 44 ans était extrêmement jaloux, allant même jusqu’à menacer les amis de Chahinez. Il est également très violent. D’ailleurs, selon les informations, il avait été emprisonné pour violences conjugales en 2020.

La encore, le quadragénaire va être à nouveau confronté à la justice pour violences, mais cette fois il a un meurtre sur le dos. Pour rappel, il a poursuivi sa femme, lui a tiré plusieurs  fois dans les jambes jusqu'à ce qu'elle s'effondre puis lui a aspergé d'un liquide inflammable.

Annonces

La trentenaire était encore en vie quand son mari l’a brûlée. Le pavillon où vivaient Chahinez et ses enfants a pris feu avec elle. Il va sans dire que ce drame effroyable a touché les habitants de Mérignac.

UNE VIDÉO DE LEUR MAISON, EN FEU

En plus d’avoir incendié sa femme, le quadragénaire a aussi posté une vidéo de la maison en feu sur Facebook. Face à cette situation, les autorités ont fait leur travail et ont placé l’homme en détention.

Capture d'écran de story facebook

Annonces