youtube.com/RMC  twitter.com/BFMTV
La source: youtube.com/RMC twitter.com/BFMTV

"C’était un monstre": Chahinez, tuée à Mérignac, s'était plainte auprès de ses voisins

Tsiry Rakotomalala
06 mai 2021
13:19
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Chahinez a été brûlée vive par son mari qui la battait de son vivant. Ses voisins ont fait part de choquantes révélations sur la vie du couple. 

Annonces

Le mardi 4 mai 2021, la jeune mère de famille a été tuée sur la voie publique, dans la banlieue de Bordeaux. De son vivant, la jeune mère de famille s’était plainte de son compagnon auprès de ses voisins.

VICTIME DE VIOLENCES CONJUGALES

Le drame s’est déroulé le soir du mardi 4 mai 2021. Dans la commune de Mérignac, un homme de 44 ans répondant au nom de Mounir a poursuivi sa femme, en pleine rue, avec une arme à la main.

Annonces

Il est parvenu à l’attraper après qu’il a tiré sur elle. Touchée par les balles, Chahinez s'est effondrée sur le sol. Son compagnon s’est, ensuite, emparé d’un liquide inflammable et l’a brûlée vive

Mounir a également mis le feu au domicile familial après avoir tué sa compagne. Il s’est enfui à pied, mais les policiers l’ont interpellé une demi-heure plus tard et l’a mis en garde à vue.

Annonces

D’après les informations, le meurtrier est connu des services de police. En juin 2020, il a été condamné pour violences volontaires par conjoint, toujours sur Chahinez, à la peine de 18 mois dont neuf mois assortis d’un sursis probatoire pendant deux ans avec mandat de dépôt décerné à l’audience.

“C’était un monstre”

Mercredi 5 mai 2021, près de 300 personnes se sont rassemblées dans la banlieue de Bordeaux où a été tuée la mère de trois enfants

Annonces

Quelques-uns des voisins de Chahinez et Mounir ont fait des révélations sur ce qu’a enduré la jeune femme de son vivant.

“Chahinez disait que c’était un monstre. En juin, elle avait eu le larynx écrasé. Il n’a fait que trois mois de prison et il continuait à circuler dans le quartier”,

a confié Anne, une voisine qui a dit avoir déjà vu la victime avec des yeux au beurre noir auparavant.

Annonces

À noter que Chahinez avait porté plainte contre son compagnon le 15 mars 2021 pour agression.

SON MARI A POSTÉ LEUR MAISON EN FEU

Après avoir incendié la maison où ils habitaient, Mounir a pris une vidéo et l’a postée. C’est dans une story Facebook que le quadragénaire a publié ces images. Découvrez les détails.

Capture d'écran de story facebook

Annonces