Henri Salvador : 13 ans après son décès, sa veuve Catherine révèle son “plus grand défaut”

En 2008, Henri Salvador a rendu son dernier souffle à l’âge de 90 ans. Et lors d'une interview, sa veuve a parlé de son plus grand défaut. 

Depuis le 27 avril 2021, "Homme Studio", l'album posthume d'Henri Salvador est disponible dans les bacs. Pour cette occasion, Catherine Salvador, a ouvert les portes du demeure de son défunt mari, situé dans la ville de lumière, au journal le Parisien.

“Son plus gros défaut”

De son vivant, Henri Salvador avait marqué le monde de la musique à travers les chansons qu’il a sorties. Grâce à son talent, mais surtout son charme, le chanteur a fait fondre les cœurs de bon nombre de femmes à l’instar de Catherine Salvador, avec qui il a passé ses dernières années.

Henri SALVADOR chante à Monaco : portrait de face, riant.  | Photo : Getty Images

Henri SALVADOR chante à Monaco : portrait de face, riant. | Photo : Getty Images

Henri Salvador est décédé en 2008 et malgré qu’il n’est plus de ce monde, l’interprète de “C’est pas la joie” est toujours présent dans le cœur de sa veuve. La preuve ? Catherine est parmi les personnes qui ont travaillé pour lancer l’album posthume du chanteur, intitulé “Homme studio”. 

Et durant la fameuse visite du Parisien dans le studio du célèbre crooner se trouvant dans le premier arrondissement de la capitale, celle qui avait partagé sa vie jusqu'à ses dernières heures sur terre a fait des révélations le concernant. 

Catherine Costa de son nom de jeune fille s'est notamment livrée sur un trait de caratère de chanteur.

“Il était très rancunier. C'était son plus gros défaut”,

a-t-elle déclaré.

Henry Salvador se produit lors du dernier concert de ses 60 ans de carrière, le 21 décembre 2007 au palais des congrs à Paris. | Photo : Getty Images

Henry Salvador se produit lors du dernier concert de ses 60 ans de carrière, le 21 décembre 2007 au palais des congrs à Paris. | Photo : Getty Images

Elle a également révélé ce que l'interprète de “Adieu foulards, adieu madras” aimait faire. Selon elle, à part sa passion pour les technologies, son époux qui avait “l’oreille absolue” aimait également jouer de plusieurs d’instruments.

UN MUSICIEN “TRÈS BOSSEUR”

13 ans après la mort d’Henri Salvador, Catherine continue toujours de parler de son mari à chaque fois qu’elle en a l’occasion. Toujours pour la promotion de “Homme Studio”, elle a accordé un entretien à France Info.

Au cours de l’interview, celle-ci est revenue sur le fait que son studio d’enregistrement était très important pour le regretté musicien. À en croire les dires de son épouse, c’était dans cette pièce qu’Henri passait son temps quand il ne sortait pas. Un chanteur “très bosseur” d’après Catherine, malgré qu’il avait l’air paresseux.

Henri Salvador, 89 ans, est photographié lors d'une interview de l'AFP dans un hôtel parisien le 27 septembre 2006. | Photo : Getty Images

Henri Salvador, 89 ans, est photographié lors d'une interview de l'AFP dans un hôtel parisien le 27 septembre 2006. | Photo : Getty Images

Elle s’est également confiée sur le fait qu’Henri adorait évoquer les femmes de sa vie dans ses titres.

“C'est l'homme de ma vie. Je souhaite cet homme-là à toutes les femmes du monde. C'était un homme tellement élégant, généreux, attentionné”,

a-t-elle dit.

SON EXPÉRIENCE D’ÊTRE UNE FEMME DE MUSICIEN

Être femme d’un célèbre chanteur n’est, certes, pas toujours facile, mais cela apporte également quelques avantages. Ce n’est pas Catherine Salvador qui va dire le contraire. 

En effet, toujours pendant son entrevue avec France Info, la veuve d’Henri Salvador est revenue sur ce qu’elle a vécu en étant l’épouse du défunt. 

Henri Salvador pose, 25 janvier 2005 lors du salon annuel de la musique, MIDEM, à Cannes. | Photo : Getty Images

Henri Salvador pose, 25 janvier 2005 lors du salon annuel de la musique, MIDEM, à Cannes. | Photo : Getty Images

À part le fait qu’elle a pu visiter différents pays dans le monde entier, Catherine a également pu faire la rencontre de nombreux musiciens avec son mari.

Parmi eux, le roi de la pop, Michael Jackson, qui, d’après elle, a insisté pour que le nom d’Henri Salvador figure dans son album “Bad” en remerciement. La veuve du chanteur a également pu rencontrer Al Jaro. Ce dernier a d’ailleurs dédicacé un de ses albums au défunt musicien.

“J'ai eu l'occasion (...) de voir l'impact qu'il avait sur ces gens-là, c'était incroyable”,

a-t-elle révélé.

Henri Salvador à Paris. Portrait d'Henri SALVADOR, souriant de face. | Photo : Getty Images

Henri Salvador à Paris. Portrait d'Henri SALVADOR, souriant de face. | Photo : Getty Images

SON FILS CACHÉ

Cette nouvelle concernant Henri Salvador rappelle que celui-ci avait un fils caché. Ce dernier n’est autre que le photographe Jean-Marie Périer. Durant une interview avec Le Monde, il a raconté comment s’est passé sa première rencontre avec son vrai père.

Le chanteur Henri Salvador dans le sud de la France, juillet 1982. | Photo : Getty Images

Le chanteur Henri Salvador dans le sud de la France, juillet 1982. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
"Mon père, c'est François Périer" : Jean-Marie sur Henri Salvador, son père biologique
Getty images
Célébrités Mar 21, 2021
"Mon père, c'est François Périer" : Jean-Marie sur Henri Salvador, son père biologique
Bénabar va rester avec sa femme pour l'argent : découvrez ses révélations sur sa vie privée
Getty Images
Célébrités Jan 29, 2021
Bénabar va rester avec sa femme pour l'argent : découvrez ses révélations sur sa vie privée
Maurane : les douloureuses révélations de sa fille Lou sur leur dernière rencontre
Getty Images
Célébrités Jan 25, 2021
Maurane : les douloureuses révélations de sa fille Lou sur leur dernière rencontre
Daniel Balavoine 35 ans après son décès : sa fille Joana n'a jamais connu son père
Getty Images
Célébrités Jan 14, 2021
Daniel Balavoine 35 ans après son décès : sa fille Joana n'a jamais connu son père