Aube : une assistante sociale tuée, son meurtrier présumé retrouvé sans vie chez lui

Une assistante sociale a été retrouvée morte devant le 30 rue Jean-Moulin, le mercredi 12 mai 2021. Selon les médias, son corps aurait porté au moins un impact de balle. Plus tard, le meurtrier présumé a été découvert, sans vie, à son domicile.

Les 600 et quelques habitants du petit village de l'Aube sont tous sous le choc. Le terrible drame a eu lieu dans l'après-midi du mercredi 12 mai 2021 à Virey-sous-Bar. Apparemment, c'est un habitant du village qui a découvert le corps de la jeune femme puis a alerté les forces de l'ordre.

QUE S'EST-IL PASSÉ ?

Selon plusieurs sources, la jeune femme âgée d'une trentaine d'années, serait venue rendre visite à un homme âgé dans le cadre de son travail. Elle a ensuite été retrouvée morte. La procureure de Troyes, Sophie Macquart-Moulin, a indiqué que la victime est décédée "de tir d’arme à feu". 

Dans un entretien téléphonique, la maire du village, Isabelle Tobiet-Dossot, a déclaré que l'homme qui réside dans la maison où l'assistante sociale se serait rendue est un octogénaire. Elle a même décrit ce dernier comme une personne "colérique" qui en voulait "à la terre entière".

Choquée par cette terrible tragédie, l'élue a commenté :

“Je ne sais pas ce que venait faire l’assistante sociale chez lui. C’est le résultat qui est navrant. Je n’ai pas de consigne, la route est barrée, c’est impressionnant. J’ai du mal à réaliser. La réalité dépasse la fiction.”

Aucune information concernant la véritable cause du décès de la jeune femme n'a, pour l’heure, été révélée. 20 minutes a toutefois souligné dans ses colonnes qu'une autopsie sera pratiquée sur son corps jeudi 13 mai 2021.

QU’EST-IL ARRIVÉ AU MEURTRIER PRÉSUMÉ ?

Vers 20 heures, les forces de l'ordre, les gendarmes et le GIGN de Versailles, se sont rendues au domicile de l'homme "d'environ 80 ans". Ils ont tenté d'entrer en contact avec le meurtrier présumé, mais en vain.

Des policiers. | Photo : Pexel

Des policiers. | Photo : Pexel

L'électricité de la maison de l'homme avait même été coupée pendant plus d'une heure. Si à 23h 15 les gendarmes n'avaient pas encore réussi à le contacter, ce n'est que vers 1h du matin du jeudi 13 mai 2021, que les hommes du GIGN sont intervenus.

C'est ainsi qu'ils ont découvert le corps sans vie de celui qui pourrait être l'auteur du crime. Il se trouvait dans le couloir de l'entrée de son domicile. D'après les premiers éléments, l'homme aurait été tué par balle.

Une voiture de police. | Photo : Pexel

Une voiture de police. | Photo : Pexel

En attendant le résultat de l'autopsie pratiquée sur le corps de l'octogénaire, la thèse du suicide est pour l'instant privilégiée.

UN CORPS FLOTTANT DANS SA PISCINE

À Colomiers, en Haute-Garonne, après un mois d'absence à son domicile, un père de famille a découvert un corps sans vie dans sa piscine. Une nouvelle qui en a choqué plus d'un, notamment les habitants de la commune. Voici tous les détails.

Police scientifique | Photo : Getty Images

Police scientifique | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Mère, fille, sœur : qui était Claire Miannay, 34 ans, tuée à Amiens ?
facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Mère, fille, sœur : qui était Claire Miannay, 34 ans, tuée à Amiens ?
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché
facebook.com/gwenael.welsch + facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché
Claire Miannay, tuée à Amiens : une étrange photo postée sur son compte Facebook
facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Claire Miannay, tuée à Amiens : une étrange photo postée sur son compte Facebook
Ardennes : une femme retrouve son mari et sa fille sans vie chez elle
shutterstock.com
Actu France Feb 16, 2021
Ardennes : une femme retrouve son mari et sa fille sans vie chez elle