Suicide d'Evaëlle, 11 ans: sa professeure qualifie ses méthodes d'enseignement de strictes

Accusée de “harcèlement sur mineur” en 2019, la professeure de français de l’affaire Evaëlle s’est défendue.

Le 21 juin 2019, la petite Evaëlle a mis fin à ses jours alors qu’elle n’avait que 11 ans. Selon les chefs d’accusation, elle aurait été harcelée dans son école par l’une de ses enseignants qui avait fait l’objet d’une enquête. Après être restée dans son silence ces deux dernières années, la professeure en question s’est finalement exprimée.

Ce fut sur le plateau de l’émission télévisée “Sept à Huit” le 6 juin 2021.

LA PROFESSEURE S’EXPLIQUE

En exclusivité sur TF1, l'institutrice a finalement répondu aux accusations portées à son encontre. Pour rappel, elle a été placée sous contrôle judiciaire avec une obligation de soins et une interdiction d’exercer, quelque temps après le drame.

"Être un professeur strict ne me semble pas être, surtout aujourd’hui, un défaut (...) Je n'ai jamais eu de problème avec Evaëlle",

a-t-elle lâché au cours de l’interview.

La quinquagénaire a nié avoir participé de près ou de loin à ce qui a été infligé à l’enfant au collège.

En revanche, elle avait expliqué que la fille avait quelques difficultés avec le français écrit. Du coup, cela avait provoqué chez elle un excès de colère. Elle devenait incontrôlable. Ce qui fait que la professeure avait proposé un accompagnement adapté pour l’aider. Mais sa mère avait refusé.

Lire aussi : Rois : une jeune fille de 17 ans qui souffrait de harcèlement a mis fin à sa vie

DES COLLÉGIENS SANCTIONNÉS

Mais l’éducatrice n’était pas la seule à avoir été mise en examen. Trois collégiens ont aussi été impliqués dans l’affaire. À noter que l’un d’entre eux aurait poussé Evaëlle sur la chaussée pendant qu’ils attendaient le bus scolaire.

En apprenant ce que vivait leur fille à son établissement, les parents de la défunte décident de la changer de collège. Malgré cela et un soutien psychologique, la petite Evaëlle met quand même fin à sa vie.

À titre informatif, l’existence d’un lien entre le suicide et le supposé harcèlement reste encore à établir.

Étant donné leur situation, les trois élèves n'écoperont que de mesures éducatives.

IL A RECONNU LES FAITS

Accusé de harcèlement à l'encontre d’Evaëlle, l’un des collégiens qui ont été mis en examen n’a pas nié les faits qui lui ont été reprochés. Découvrez les témoignages de l’adolescent.

N’oubliez-pas de vous abonner à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
"Je me suis immolé par le feu" - Jonathan Destin à C à Vous sur le harcèlement scolaire
Twitter/cavousf5
Histoires virales Mar 12, 2021
"Je me suis immolé par le feu" - Jonathan Destin à C à Vous sur le harcèlement scolaire
Décès d'Alisha, 14 ans à Argenteuil : "J'aurais pu l'aider ...", déclare une étudiante
Twitter/franceinfo
Actu France Mar 10, 2021
Décès d'Alisha, 14 ans à Argenteuil : "J'aurais pu l'aider ...", déclare une étudiante
Tragédie à Argenteuil : une adolescente de 14 ans retrouvée noyée, 2 lycéens arrêtés
Google Street View
Actu France Mar 09, 2021
Tragédie à Argenteuil : une adolescente de 14 ans retrouvée noyée, 2 lycéens arrêtés
Assassinat de Samuel Paty : derrière les mensonges à l'origine de la tragédie
Getty Images
Actu France Mar 08, 2021
Assassinat de Samuel Paty : derrière les mensonges à l'origine de la tragédie