Corse : mère de deux enfants a perdu sa vie, son ex condamné à la réclusion à perpétuité

Les féminicides gagnent de plus en plus du terrain dans l'hexagone. Julie Douib avait été tuée par son ancien compagnon en 2019. Près de deux années plus tard, la justice a scellé le sort de son assassin.

C'est ouf de soulagement que poussent les habitants de l'île-Rousse, une commune de la Haute-Corse. Les parents et les amis de Julie Douib peuvent également baisser les armes, la justice ayant tranché dans l'affaire concernant la mort de cette dernière.

RAPPEL DES FAITS

Julie Douid a été vue vivante pour la dernière fois, le 3 mars 2019. Âgée de 34 ans, la jeune femme était mère de deux enfants âgés de 8 et 10 ans au moment des faits. Quelque temps auparavant, elle s'était séparée de son compagnon Bruno Garcia-Cruciani.

Ce jour-là, son ex-compagnon est allé chez Julie Douib, dans quelle intention ? Nul ne le sait. Toujours est-il qu'il a fait feu à trois reprises sur la jeune femme, privant ainsi ses deux enfants de leur mère.

Après son acte, Bruno Garcia-Cruciani s'est rendu à la gendarmerie et a reconnu les faits. Saisie, la machine judiciaire s'est mise en marche et c'est à la cour d'assises de Bastia que le dossier a échu. S'en est suivi un procès.

Au cours de celui-ci, la cour a pu entendre de nombreux témoignages des proches de Julie Douib, mais le témoignage qui a le plus marqué l'attention est celui de Roselyne, une amie de la victime.

Lors du procès, cette dernière a relaté les confidences que lui avait faites Julie, portant surtout sur les disputes quasi quotidiennes, les violences psychologiques au début de la relation, qui avaient été rapidement remplacées par les violences physiques.

Elle avait aussi dit à son amie que si elle disparaissait, c'est dans les fondations de la maison qu'il faudrait chercher ses restes, car Bruno Garcia-Cruciani l'avait menacé à plusieurs reprises de la tuer si elle osait le quitter et d'enfouir son corps dans les fondations.

La mère de la victime, Violette Douib avait à son tour déclaré que son beau-fils ressemblait au début au prince charmant, mais le temps passant, Bruno s'était transformé en bourreau, prenant sa fille en otage.

RÉCLUSION À PERPÉTUITÉ

Les débats ont été assez houleux à la cour d'assises de la Haute-Corse. L'avocat de Bruno Garcia-Cruciani a plaidé pour que son client ne soit pas condamné à perpétuité. Du point de vue de Me Camille Radot, il s'agit là d'une peine trop lourde pour un homme ayant le profil de son client.

De son côté, l'avocat générale a enjoint dans son réquisitoire, à la cour de donner une peine exemplaire à celui qui a ôté la vie à Julie Douib afin que celle-ci ne soit pas une femme anonyme parmi les centaines qui succombent aux coups de leur conjoint chaque année.

Après 4 heures de délibérations, la sanction est enfin tombée. La cour a condamné Bruno Garcia-Cruciani à une peine de prison à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 22 ans. L'on a aussi évoqué au cours de l'audience la possibilité de lui retirer l'autorité parentale sur ses deux enfants.

Ce qui a le plus choqué la famille de la jeune femme au cours de l'audience, c'est le peu de considération qu'Il a témoignée à sa victime pendant le procès. Pas une seule fois, le prévenu n'a eu un mot pour la mère de ses enfants.

En revanche avant de quitter la cour d'assises, Bruno Garcia-Cruciani a pris la parole une ultime fois pour présenter ses excuses à ses fils et implorer leur pardon. Pour l'heure, les deux garçons ont trouvé refuge auprès de leurs grands-parents maternels. Là, ils peuvent panser leurs blessures et se reconstruire.

UNE LOURDE PEINE POUR NORDHAL LELANDAIS

Autre temps, autre lieu. Nordahl Lelandais avait été accusé du meurtre du caporal Arthur Noyer. Avec le début de son procès le 3 mai 2021, il encourt une peine de prison de 30 ans. Zoom sur cette histoire.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News!

Les postes connexes
30 ans d'emprisonnement requis contre Nordahl Lelandais
twitter.com/LCI
Actu France May 11, 2021
30 ans d'emprisonnement requis contre Nordahl Lelandais
L'histoire de Valérie Bacot, la "nouvelle Jacqueline Sauvage"
twitter.com/LCI
Actu France May 11, 2021
L'histoire de Valérie Bacot, la "nouvelle Jacqueline Sauvage"
Chahinez, 31 ans, retrouvée brûlée à Mérignac : elle avait porté plainte contre son compagnon
youtube.com/France 3 Nouvelle-Aquitaine
Actu France May 05, 2021
Chahinez, 31 ans, retrouvée brûlée à Mérignac : elle avait porté plainte contre son compagnon
Emprisonné à tort à perpétuité alors qu'il n'avait que 16 ans : le drame de Patrick Dils
Getty Images
Actu France Feb 23, 2021
Emprisonné à tort à perpétuité alors qu'il n'avait que 16 ans : le drame de Patrick Dils