À propos AM

24 juin 2021

"Difficile sans la morphine et l’opium" : malade, Axel Kahn donne de ses nouvelles

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Axel Kahn a officiellement partagé son dernier message. Déchirant, ce post fait la lumière sur la douleur à laquelle le médecin fait face et pousse à la réflexion.

C'est sur son blog que le Président national de La Ligue contre le cancer s'est exprimé, évoquant la maladie qui le ronge, mais aussi et surtout la douleur qui l'accable et qui transforme son quotidien en véritable enfer.

Son état de santé s'est tellement dégradé qu'il ne peut plus tenir la chronique qu'il avait débuté intitulée "Chronique apaisée de la fin d'une itinéraire de vie". À travers ses confidences très touchantes, on sent la détresse qui est la sienne mais aussi la force de caractère hors du commun qu'il possède et qui lui permet d'être honnête envers et contre tout.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

LA DOULEUR

Le thème principalement abordé dans ce message qu'il dit être le dernier, est la douleur. Une douleur qui le pousse même à se comparer à un "loup souffrant et amoindri" et qui est devenu sa priorité au cours des dernières semaines. En effet, il explique à quel point il peut être difficile de maîtriser la douleur qu'il ressent et que les personnes dans une situation similaire à la sienne ressentent. Il écrit ainsi :

"La douleur est en effet la perte de toute assurance, de toute sérénité, de presque tout espoir en la possibilité d’un moment heureux [...] Sus à la douleur, elle est pour l’essentiel maîtrisable par des moyens pharmacologiques, psychiques, mystiques …. Cependant, difficile sans la morphine et l’opium."

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

 

UN MESSAGE D'ADIEU

Dans ce dernier message adressé à ceux qui suivent son parcours, il explique aussi que pour lui, la douleur empêche d'accéder à la sagesse bien qu'elle puisse parfois apparaître lorsque les médicaments qu'il prend afin de supporter la douleur le font divaguer.

C'est avec des excuses qu'il a terminé son post très émouvant :

"Désolé, je n'ai rien d'autre à vous offrir qu'une semblable incertitude qui m’a bien entendu imposé, pour la raison que je craignais, de mettre un terme à ma 'Chronique apaisée de la fin d’une itinéraire de vie'."

Chargement...

Annonces

Un dernier message dans lequel il fait donc ses adieux au public de manière honnête et sans tabous.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces