À propos AM

Procès de Valérie Bacot : jour du verdict, arrivée au tribunal, découvrez le programme

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Le lundi 21 juin 2021, débutait à la cour d’assises de Saône-et-Loire le procès de Valérie Bacot, accusée d’avoir assassiné son mari violent en mars 2016. Programmé pour cinq jours, AmoMama vous relate ce qu’il faut retenir du dernier jour du jugement.

Rendus au cinquième et dernier jour du procès de Valérie Bacot, c’est-à-dire jour de verdict, celui-ci est chargé d’un long programme. Notamment, l’annonce des réquisitions retenues contre la femme de 40 ans, mais aussi du verdict final.

CE QUE RETIENT L’AVOCAT GÉNÉRAL

Alors qu’il était programmé pour durer cinq jours, le procès de la mère de 4 enfants, accusée pour l’assassinat de son conjoint en mars 2016, est rendu à son dernier jour. Arrivée vers 8 heures à la salle d’audience Saône-et-Loire entourée de sa famille et de son comité de soutien, Valérie Bacot a pris place sur son banc d’accusée.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

C’est à partir de 9 heures que le procès a débuté. Pendant l’audience, l’avocat général a annoncé ses réquisitions. Celui-ci, requiert une peine de 5 ans d’emprisonnement, dont quatre avec sursis, avec des obligations de soins.

Émue par cette annonce, la quadragénaire n’en revenait pas sur son banc d’accusée. Rappelons que l’année ferme avait déjà été effectué dans le cadre de sa détention provisoire. Du coup, celle-ci ne retournera pas en prison.

Chargement...

Annonces

UN CRIME QUI N’AVAIT PAS LIEU D’ÊTRE

Alors qu’il a annoncé ses réquisitions, Me Éric Jallet a tenu à rappeler la prise en compte de la personnalité de Valérie Bacot, car pour lui, celle-ci a été victime toute sa vie. Un fait qui pourrait jouer sur la réduction de la peine définitive retenue contre l’accusée.

Cependant, il a révélé la particularité de ce crime qui résulte des violences subies pendant plusieurs années. Sans toutefois écarter les enfants de l’accusée, l’avocat général a évoqué l’implication de ses enfants dans le meurtre de leur père, notamment lorsqu’il fallait l’enterrer, mais aussi de garder le secret du meurtre.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Toutefois, il a fustigé le crime. Car pour lui, et selon la loi, on ne saurait pas se rendre justice soi-même, car la vie n’est pas un champ de bataille. Même si elle a tué pour se sauver, le droit reste objectif. Et commettre un meurtre prémédité, n’est pas une légitime défense, mais plutôt une volonté de tuer.

VALÉRIE BACOT VICTIME D'UN MALAISE APRÈS AVOIR ÉCOUTÉ LES RÉQUISITIONS RETENUES

Programmé pour une durée de 5 jours, le procès de Valérie Bacot est arrivée à son terme. Comme prévu, les réquisitions retenues contre l'accusée ont été annoncées par l'avocat général de la cour. Bouleversée, la quadragénaire n'a pas pu contenir ses émotions. Découvrez plus de détails sur le malaise de la mère de famille.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces