Décès de Patricia Bouchon, "joggeuse de Bouloc" : le meurtrier présumé est au tribunal

C'est une affaire datant de 2011 qui est jugée de nouveau depuis ce lundi 28 juin 2021 suite à un appel de l'accusé principal qui avait été condamné en 2019, une décision qu'il n'accepte pas.

Laurent Dejean comparaît à nouveau devant la cour d'assises du Tarn après avoir fait appel de sa première condamnation qui devait lui faire passer les 20 prochaines années derrière les barreaux. 

Ayant toujours clamé son innocence dans le meurtre tragique de Patricia Bouchon, une mère de famille de 49 ans assassinée alors qu'elle faisait un jogging, le meurtrier présumé veut continuer à se battre.

LA DÉFENSE DE L'ACCUSÉ

La condamnation à 20 ans de prison de Laurent Dejean au mois de mars 2019 avait outré ses avocats qui considèrent que les preuves contre leur client ne sont tout simplement pas suffisantes. 

Demandant immédiatement l'acquittement de l'homme qu'ils défendent, l'un de ses avocats avait évoqué le dossier qu'il a qualifié de vide et le témoignage ayant entraîné l'arrestation de son client qu'il avait qualifié d'extrêmement fragile avant de déclarer :

"Il est possible que Laurent Dejean soit coupable mais les preuves font défaut [...]  L’intime conviction n’est pas une intime émotion."

 

Des doutes et des fragilités qui ont donc poussé les magistrats à continuer à accompagner leur client dans son combat face à la justice. C'est ainsi qu'ils se retrouvent devant la cour d'assises du Tarn qui est située à Albi.

UN ACQUITTEMENT DEMANDÉ

Face à ce qu'ils considèrement comme étant un dossier trop léger et des preuves ne permettant pas d'exclure tout doute raisonnable, les avocats de Laurent Dejean se battent bec et ongles.

Au cours des deux prochaines semaines, de nouveaux jurés vont donc faire face aux "indices graves et concordants" qui avaient été présentés lors du procès précédént et qui avaient conduits à la condamnation de l'accusé en 2019. 

C'est en particulier un portrait robot qui avait fini par convaincre les 37 jurés précédents et les avaient poussés à condamner l'accusé qui est désormais âgé de 32 ans. Établi par l'un des témoins clés de l'affaire sordide, ce portrait robot avait une certaine ressemblance avec Laurent Dejean d'après les précédents jurés.

Souffrant d'une schizophrénie paranoïde d'après les évaluations psychiatriques effectuées sur lui, Laurent Dejean était aussi une personne qui consommait des stupéfiants au moment de la tragédie, des éléments qui n'avaient fait qu'augmenter les soupçons pesant déjà sur lui.

Ses avocats continuent cependant de défendre leur client qui n'a de cesse que de clamer son innocence et son nouvel avocat n'a pas hésité à demander son acquittement directement. Il faudra cependant attendre pas moins de deux semaines avant que le verdict de ce nouveau procès ne soit enfin rendu, le temps que les nouveaux jurés ne puissent étudier les pièces du dossier et rendre leur verdict.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
"Je mérite une peine" : Valérie Bacot livre un témoignage sévère devant le tribunal
twitter.com/BFMTV
People Jun 19, 2021
"Je mérite une peine" : Valérie Bacot livre un témoignage sévère devant le tribunal
Meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais condamné, le verdict dévoilé
twitter.com/BFMTV Getty Images
Actu France May 12, 2021
Meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais condamné, le verdict dévoilé
Décès de la petite Fiona : sa mère Cécile Bourgeon va demander sa libération
facebook.com/cecile.bourgeon.1
Actu France Mar 26, 2021
Décès de la petite Fiona : sa mère Cécile Bourgeon va demander sa libération
Nicolas Sarkozy : tout savoir sur son avocate Jacqueline Laffont
Getty Images
Actu France Mar 03, 2021
Nicolas Sarkozy : tout savoir sur son avocate Jacqueline Laffont