Nancy : un homme frappe et menace sa femme de mort, enceinte de 9 mois

À Nancy, une femme enceinte a été attaquée et menacée de mort par son propre mari. Elle a décidé de réagir en appelant “17, police secours”. Découvrez tous les détails.

Alors qu’elle porte un bébé dans son ventre, une jeune femme a été victime de violences conjugales de la part du père de son enfant. Par la suite, l’homme a été interpellé par les gendarmes.

ZOOM SUR L’HISTOIRE

Le dimanche 1er août 2021, alors que les policiers faisaient leur travail comme d’habitude, ils reçoivent un appel à l’aide d’une femme enceinte de 9 mois. Cette dernière, âgée de 38 ans, a été violentée par son époux.

“Elle rassemblait ses affaires pour quitter le domicile conjugal”,

a révélé la police de Nancy.

Les agents n’ont pas tardé à se rendre sur le lieu où s’est déroulé le drame. Bien évidemment, l’auteur présumé a été interpellé.

Une femme enceinte. | Photo : Unsplash

Une femme enceinte. | Photo : Unsplash

Il a notamment reconnu les faits et a été mis en garde à vue avant de se présenter au parquet le mardi 3 août 2021. L’homme de 39 ans devrait comparaître au tribunal de Nancy le mercredi 4 août 2021.

Concernant sa femme, les policiers ont rassuré qu’elle a reçu les soins nécessaires après les violences conjugales dont elle a été victime. Actuellement, elle est hébergée par sa famille.

Une femme enceinte. | Photo : Unsplash

Une femme enceinte. | Photo : Unsplash

ENCEINTE, FRAPPÉE PAR SON CONJOINT

Un mois avant ce drame, une autre femme enceinte de quatre mois a aussi été frappée et menacée par son conjoint. C’est dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 juin 2021, à Nantes, que l’histoire s’est passée. 

Suite à cela, elle a pris la décision d’alerter la police. Cette dernière est rapidement arrivée dans le domicile familial et l’homme en question a été arrêté. Le trentenaire a notamment été mis en garde à vue à l’hôtel de police.

Une femme enceinte. | Photo : Unsplash

Une femme enceinte. | Photo : Unsplash

LES ENFANTS DE FÉMINICIDE S’EXPRIMENT

Depuis quelques années, le nombre des victimes de violences conjugales ne cessent d’augmenter. Dans les médias, le féminicide alimente la rubrique fait divers. Une tragédie qui impacte la vie des enfants des victimes.

Un efant qui pleur.| Photo Getty Images

Un efant qui pleur.| Photo Getty Images

D’ailleurs, certains d’entre eux ont pris la parole. Découvrez les détails.

N’oubliez pas de vous abonner à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Mérignac : l'agent ayant pris la plainte de Chahinez condamné pour “violences domestiques”
twitter.com/franceinfo
Actu France Jul 22, 2021
Mérignac : l'agent ayant pris la plainte de Chahinez condamné pour “violences domestiques”
Une femme de 31 ans retrouvée sans vie à Bordeaux pendant que sa fille était à l’école
Shutterstock
Actu France Jul 02, 2021
Une femme de 31 ans retrouvée sans vie à Bordeaux pendant que sa fille était à l’école
Yonne : une femme de 32 ans tuée par son ex, en pleine rue, devant un de leurs enfants
Shutterstock
Actu France Jun 14, 2021
Yonne : une femme de 32 ans tuée par son ex, en pleine rue, devant un de leurs enfants
"C’était un monstre": Chahinez, tuée à Mérignac, s'était plainte auprès de ses voisins
youtube.com/RMC twitter.com/BFMTV
Actu France May 06, 2021
"C’était un monstre": Chahinez, tuée à Mérignac, s'était plainte auprès de ses voisins