Media

19 septembre 2021

A 27 ans, elle décède d'un cancer car les médecins ont refusé de la voir pendant 5 mois

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Une jeune femme de 27 ans, atteint d’un cancer du foie, est décédée après que les médecins n’ont pas voulu l’ausculter en raison de la pandémie. Sa mère, attristée par ce qui s’est passée, a décidé de témoigner.

Jessica Brady, a certes eu droit à des séries de consultation, mais tout s'est déroulé virtuellement. La défunte s’est plainte de fortes douleurs à plusieurs reprises, mais aucun médecin n'a voulu lui dire de passer dans leur cabinet.

Ce n’est qu’après avoir tenté d’appeler un docteur plus de 20 fois que la fille d’Andrea a reçu des soins. Le diagnostic a été un véritable choc. Et trois semaines et demie après son entrée à l’hôpital, la jeune femme a malheureusement rendu l’ame.

Annonces

Annonces

UN CANCER DE STADE QUATRE

Jessica a ressenti des douleurs abdominales et suite à cela, il a été annoncé “en l'absence de tout test de diagnostic ou de tout examen physique du tout” qu’elle souffrait d'une infection rénale.

On lui avait alors prescrit des antibiotiques, mais son état de santé s’est de plus en plus aggravé. Plus d’antibiotiques des stéroïdes ainsi qu’un inhalateur se sont ajoutés à des médicaments qu’elle devrait prendre.

Un médecin tenant un dossier dans la main | Photo : Getty Images

Annonces

Encore une fois, rien de ces prescriptions n’a guéri la vingtenaire. À mainte reprises elle a consulté des médecins via la visio, cependant, cela n’a servi à rien. Et étant donné que les soignants la refusaient dans leur établissement en raison du Covid ne faisait qu’empirer les choses.

D’après le témoignage d’Andrea, les médecins n’ont accepté la demande de Jessica que lorsque le cancer se soit propagé et qu’il est devenu incurable.

Deux médecins. | Photo : Shutterstock

Annonces

Pour rappel, celle qui vient de Stevenage, Hertfordshire, a été diagnostiquée d’un cancer de stade quatre des poumons, des os, de la colonne vertébrale et du foie.

“Jess a estimé que personne n'écoutait”

Hélas, peu de temps après, Jessica Brady est morte. Face au député, sa mère a avoué :

“Je pense que la chose la plus importante est que nous nous sentions, et Jess a estimé que personne n'écoutait, personne ne le prenait au sérieux et plus que tout, elle avait besoin d'un rendez-vous en face à face autorisé très tôt, avec des gens prendre des notes.”

Lit d'hôpital. | Photo : Unsplash

Annonces

Andrea a aussi soutenu que si sa fille a reçu les premiers soins trois mois avant, il se pourrait qu’elle fasse encore partie des vivants. Malheureusement, la réalité est telle qu’elle est, même si cela fait mal.

UNE SITUATION SIMILAIRE

Brenda Chirila a été victime de la même situation, elle aussi. La femme de 42 ans a ressenti des vives douleurs inquiétantes mais n’a pas pu bénéficier des examens dont elle en avait besoin. La cause au confinement comme c’était le cas de Jessica.

Une médecin en service. | Photo : Pixabay

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces