À propos AM
Media

21 septembre 2021

"On m'a craché dessus et on m'a attaqué" : un homme se confie sur sa vie de sans-abri après le décès de sa femme

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Un homme a décidé de partager son histoire afin d'aider d'autres personnes qui se trouvent dans la même situation que lui auparavant. Selon son récit, il a été un sans-abri pendant 7 ans après le décès de sa femme et la perte de son emploi.

L'histoire de Pete Way a sans doute ému de nombreuses personnes. Le jeune homme de 37 ans a réussi à surmonter une situation psychologique difficile à laquelle il a été confronté il y a quelques années. Il a même tenu à remercier ceux qui l'ont aidé à s'en sortir et à devenir ce qu'il est à présent.

QUE LUI EST-IL ARRIVÉ ?

Pete Way a vécu dans les rues de Londres pendant 7 ans. Une longue période que le jeune homme n'oubliera jamais, surtout avec les difficultés et les expériences horribles qu'il a endurées. 

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

D'après son récit, sa vie a été complètement chamboulée depuis le décès de sa femme et la perte de son emploi. Cela l'a même fait tomber dans une sorte de dépression.

D'ailleurs, comme il n'avait pas de travail et ne pouvait pas payer ses factures, il n'a pas trouvé d'autre solution que de faire du porte-à-porte pour demander de l'argent ou de la nourriture.

Chargement...

Annonces

Mais à un moment donné, le trentenaire n'a plus d'excuses pour demander de l'aide. Il s'est retrouvé à la rue, sans toit ni nourriture. Et à cause de sa situation, ne pouvant ni se doucher ni se raser, il ne pouvait ni postuler ni recevoir une offre d'emploi.

“C'était une période très difficile. Je n'ai pas de famille proche, donc personne ne pouvait vraiment m'aider. Je gagnais de l'argent en mendiant et je le dépensais en nourriture”,

Chargement...

Annonces

COMMENT A-T-IL RÉUSSI À S'EN SORTIR ?

Pete Way a préféré ne pas se rendre dans un centre d'accueil pour sans-abri, car il estimait qu'il serait plus en sécurité dans les rues de Londres que là-bas. Mais ce qu'il a vécu pendant ces sept longues années l'a profondément marqué. 

Il dit avoir été “battu d'innombrables fois” et “attaqué par un autre sans-abri avec une aiguille” qui lui reprochait de prendre sa place dans le centre de Londres où il mendiait. Mais malgré tout, le jeune homme n'a pas perdu l'espoir de se sortir un jour de cette situation difficile. 

Chargement...

Annonces

D'ailleurs, après avoir passé la plupart de son temps à fréquenter les soupes populaires et les lieux de distribution de cadeaux, le Londonien a fini par rencontrer des personnes qui lui ont prêté main forte. Il s'agissait de bénévoles qui avaient également été sans abri auparavant. 

Chargement...

Annonces

Il a pu bénéficier d'une coupe de cheveux gratuite, prendre des douches et travailler comme vendeur de journaux, notamment le journal Big Issue.

“En vendant le journal, j'ai pu obtenir un peu d'argent et me payer quelques nuits de sommeil par semaine dans un endroit moins dangereux”,

Chargement...

Annonces

CE QU’IL EST DEVENU 

Pete Way vit actuellement à Harrow. Après avoir suivi un cours de comptabilité à temps partiel à l'Open University, il a réussi à trouver un emploi dans une banque. Le trentenaire n'a pas honte de son passé et ne manque jamais de partager son histoire aux autres afin de les aider. 

Chargement...

Annonces

Le jeune homme envisage même, avec ses collègues, de fonder une cuisine communautaire à Harrow. Mais même s'il a désormais une vie et un revenu stables, il n'a pas oublié ceux qui l'ont aidé pendant qu’il était dans les rues.

“Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont montré de la gentillesse dans la rue, m'ont donné de la nourriture et m'ont respecté. En particulier ceux du Big Issue qui m'ont donné le début d'une vie meilleure”,

UN ANCIEN SANS-ABRI A TROUVÉ UN EMPLOI

Chargement...

Annonces

Comme Pete Way, Kevin a également été sans abri. L'ancien militaire a réussi à trouver un emploi grâce à l'aide d'inconnus. Découvrez son histoire.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News pour découvrir d’autres histoires.

Chargement...
Chargement...

Annonces