À propos AM
Célébrités

23 septembre 2021

"La décision la plus difficile de ma vie " : l'IVG d'Uma Thurman quand elle était adolescente

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Uma Thurman s’est laissée aller à de surprenantes confidences. Cette dernière s’est confiée comme rarement sur l'interruption volontaire de sa grossesse.

L’IVG est un sujet sociétal particulièrement sensible. Créant ainsi de nombreux débats entre ceux qui y sont contre et ceux qui y sont favorables. En ce qui la concerne, Uma Thurman a fait entendre sa voix, dans une tribune parue dans le Washington Post.

UN AVIS TRANCHÉ SUR LA QUESTION

Début septembre 2021, une nouvelle loi allant à l'encontre de toute interruption volontaire de grossesse a été décrétée, au Texas. Comme il fallait s’en douter, de nombreuses personnes ont protesté.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

D’autant qu’il n’y a aucune exception. Même pour les femmes qui ont été victimes d’abus ou d’inceste. Cette mesure prend effet à compter du moment où les battements du cœur du fœtus sont perceptibles. Cela arrive généralement vers la sixième semaine.

Ayant participé à la fameuse tribune, traitant de ce sujet, l’ancienne mannequin a suggéré qu’il fallait absolument réexaminer cette nouvelle loi.

À en croire ses propos, cette loi fait office d’

“outil discriminatoire contre ceux qui sont économiquement défavorisés et souvent, en effet, contre leurs partenaires.”

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

De son point de vue, les femmes et les enfants issues de familles aisées ont plus de moyens pour se protéger. Contrairement à celles qui viennent de familles modestes, où les risques sont bien plus grands.

De toute évidence, celle qui porte à la fois la casquette de productrice et de comédienne est particulièrement sensible à cette cause. Sa renommée apporte d’ailleurs du poids à ce débat. Et ce, dans le sens où la tribune attirera davantage d’attention.

ELLE EN PARLE D'EXPÉRIENCE

Chargement...

Annonces

Si Uma Thurman proteste aussi ouvertement contre cette nouvelle loi, c’est surtout parce qu’elle peut facilement se mettre à la place de ces femmes. Et ce, parce qu’avant de devenir la mère de trois adorables enfants, Maya, Levon et Luna, elle en a elle-même fait l'expérience.

Chargement...

Annonces

Vers la fin de son adolescence, elle a volontairement interrompu sa grossesse. Dans son cas, ce sont les circonstances qui l’y ont poussée.

D’une part, elle était accidentellement tombée enceinte d’un homme qui était bien plus âgé qu’elle. Et d’autre part, elle vivait en Europe, très loin de sa famille. Qui plus est, elle venait de se trouver un nouveau travail. Dans ce cas de figure, elle n’a pas trouvé la force d'allier la responsabilité d’un enfant à la vie qu’elle menait à cette époque de sa vie.

Il va de soi que cette expérience l’a profondément marquée. Elle va même jusqu’à dire que cette expérience douloureuse est son secret le plus sombre.

Chargement...

Annonces

"L’avortem**t que j’ai vécu adolescente a été la décision la plus difficile de ma vie”,

Chargement...

Annonces

Encore aujourd’hui, la star affirme ressentir la tristesse et l’angoisse d’avoir dû mettre un terme à sa grossesse. Elle consent toutefois que cela l’a conduite à la vie épanouie qu’elle mène dorénavant. Et ce, dans la mesure où cette expérience lui a permis de mûrir et devenir la mère de famille qu’elle voulait et devait être.

D’ailleurs, La petite protégée de Quentin Tarantino, a eu sa cadette sur le tard. Elle avait déjà 42 ans, lorsqu’elle a mis son troisième enfant au monde.

Néanmoins, elle a de quoi être fière de sa progéniture. Maya, sa fille aînée, a notamment intégré le casting de “Stangers Things”, une série de Netflix.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

UN TACLE À CEUX QUI LA JUGE

Uma Thurman est loin d’être la seule personnalité à avoir évoqué son IVG en public. Il en va de même pour Tatiana Silva, la célèbre animatrice. Évoquant le sujet avec la plus grande franchise, cette dernière estime que personne n’a le droit de la juger.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Chargement...
Chargement...

Annonces