Divertissement

28 septembre 2021

J'ai été dévastée quand mon mari est mort, mais ensuite je l'ai rencontré au paradis : blague du jour

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Mon mari Joe était terriblement malade depuis quelques mois. Son état de santé s'aggravait avec le temps et il ne répondait pas bien aux traitements ou aux médicaments. Une partie de moi redoutait de le perdre, tandis qu'une autre partie espérait un miracle.

J'étais toujours à ses côtés et je ne voulais pas passer une seule minute loin de lui. Les médecins m'avaient demandé de ne rien lui dire sur sa santé, car cela pourrait avoir un impact négatif sur lui et entraîner des conséquences très graves.

Je ne pourrais pas imaginer vivre dans un monde où Joe n'existerait pas ! | Photo : Shutterstock

Annonces

Joe sentait que quelque chose n'allait pas et qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps sur terre. Certains jours étaient si durs pour moi que je n'arrivais même pas à me regarder en face, et encore moins à me montrer forte devant mon mari. Nous étions mariés depuis 50 ans et Joe était quelqu'un de bien.

Il ne méritait pas de mourir, et je ne méritais certainement pas de vivre sans lui. J'avais beau essayer de chasser les mauvaises pensées, elles me hantaient à chaque instant. Je voulais chérir le temps qu'il me restait avec mon mari, mais c'était plus facile à dire qu'à faire.

Un jour, j'étais assise à ses côtés, lui donnant ses médicaments, lorsqu'il m'a appelée de sa voix faible et m'a dit qu'il voulait me parler de quelque chose d'important.

Annonces

"Myrtle, je sais ce que les médecins t'ont dit pendant tout ce temps, et je n'ai pas peur ou quoi que ce soit. S'il te plaît, ne t'inquiète pas pour moi et quand mon heure viendra, ne pleure pas et vis ta vie de la meilleure façon possible. C'est tout ce que je veux pour toi", a dit Joe.

Comment pouvais-je ne pas pleurer ? Comment pouvait-il me demander de ne pas avoir de chagrin ? Ces choses n'étaient pas sous mon contrôle. L'aimer n'était pas sous mon contrôle, et peu importe le temps que nous avions passé ensemble, la seule pensée de le perdre me faisait frissonner.

Joe est décédé paisiblement une nuit, mais il a laissé mon monde entier sens dessus dessous. | Photo : Pexels

Annonces

Finalement, le jour que je redoutais depuis si longtemps est arrivé. Joe est décédé paisiblement une nuit, mais a laissé mon monde entier sens dessus dessous. J'étais désespérément brisée et mes morceaux brisés étaient irréparables. Je ne pouvais pas passer à autre chose car je l'aimais toujours autant.

Quelques mois ont passé, et je suis décédée moi aussi. J'étais prête à le retrouver à n'importe quel prix, même si je devais aller dans les allées les plus profondes et les plus sombres de l'enfer. Peu m'importait l'endroit où je passerais l'éternité, tant que Joe était à mes côtés.

Après avoir cherché ma moitié sans but ici et là, je l'ai trouvé au paradis. Il se tenait derrière un nuage, mais il n'était pas seul. J'ai fait plusieurs pas dans sa direction et j'ai découvert qu'il était accompagné d'une autre femme.

Annonces

Néanmoins, j'ai couru vers mon cher mari et me suis écriée : "Joe, mon chéri, Joe. Je suis si heureuse de t'avoir trouvé."

À mon grand étonnement, Joe m'a regardée d'un air mécontent et a répondu,

"Retiens-toi, femme, et ne me donne pas ce 'chéri' [juron]. Le marché était très clair : 'Jusqu'à ce que la mort nous sépare'".

Nos désirs ne coïncident pas toujours avec la réalité, mais nous pouvons compatir avec cette pauvre femme !

Vous avez aimé lire cette blague ? En voici une autre d’un homme qui appelle sa femme en rentrant du travail.

Source : Reddit

Annonces