À propos AM
ActualitésPeople

28 septembre 2021

Gims, son ex-manager, est en prison pour 24 mois : revue des événements

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Le verdict est tombé. Le 27 septembre 2021, l'ancien manager de Gims est condamné à 24 mois de prison et d'amende par le tribunal correctionnel de Créteil. 

D'après les informations, entre 2014 et 2016, le principal concerné aurait escroqué le label Universal Music France. Découvrez davantage sur cette affaire.

DES FAUSSES FACTURES

Gims n'est plus à présenter. Ancien membre du groupe Sexion d'Assaut, depuis plusieurs années, il cartonne dans les charts grâce à ses nombreux tubes comme "Bella", "Sapés comme jamais", "La même", "Tu vas me manquer" et tant d'autres encore.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Le moins que l’on puisse dire, c’est que désormais, le rappeur compte parmi les artistes les plus emblématiques de l’hexagone.

D’ailleurs, afin de maîtriser sa carrière, le jeune homme a même fondé son propre label “Monstre Marin Corporation” il y a quelques années de cela.

Malgré sa notoriété, Gims a tout de même connu des désavantages. Il avait notamment eu des soucis en 2015,  à cause d’un “label manager”.

Chargement...

Annonces

Cette année-là, le chanteur préparait son nouvel album intitulé “Djuna Family”. Pour cela, il avait fait appel à “un label manager” pour s’occuper des sons, des musiciens mais également de la photographie.

Mais apparemment entre 2014 et 2016, il y avait des fausses factures qui se sont empilées, dans cette collaboration. Il s’agissait notamment des factures pour des enregistrements en studio, des photoshootings mais aussi des frais de voyages ne correspondant pas à “aucune prestation” que le label “Universal Music France” avait dû rembourser.

Chargement...

Annonces

Le nouvel album du chanteur a d’ailleurs été annulé, en raison de cette situation. Sinon, d’après une enquête, la seule personne qui a tiré avantage durant cette collaboration, c’était le manager.

“C'est lui (le manager, NDLR) qui a tiré réellement profit de cette infraction, celui qui est en position de force, qui a pu imposer sa volonté”,

a déclaré la procureure, lors de son audience.

Chargement...

Annonces

LA DÉCISION DU TRIBUNAL CORRECTIONNEL

Lors de l’audience qui a eu lieu lundi, dans le tribunal correctionnel de Créteil, l’ancien manager de Gims a déclaré n’avoir fait aucune fausse facture.

Selon ses dires, tout ce qu’il a fait, c’est d’établir un budget pour un album ainsi que de contrôler la gestion valide. D’après sa déclaration, son rôle est surtout de fluidifier le système.

Pour sa part, l’avocat du prévenu a notamment plaidé la relaxe en déclarant qu’aucune infraction n’a été matérialisée dans cette affaire. Lors des débats, il avait évoqué que le label avait débloqué des lignes de budget pour son client.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

L’ancien manager du frère de Dadju a été condamné à deux ans de prison, dont un an avec sursis, pour les dommages de près de 300 000 euros. Et ce, en plus des 50 000 euros d’amende qu’il doit payer. 

Toutefois, sa peine sera effectuée sous forme de détention à domicile.

Notons qu’à l’issue de ce procès, trois autres prévenus ont également été condamnés à six et 12 mois de prison ferme avec sursis. Tandis que 3 autres ont été relaxés.

Chargement...

Annonces

Par ailleurs, selon les enquêteurs, d’autres projets, dont un avec Vitaa, ont également fait l’objet de “fausses factures”.

LES CONFIDENCES DE DEM DEM

Professionnellement parlant, Gims est à son apogée. Et sur le plan personnel, le chanteur est homme comblé. Depuis plusieurs années, il file le parfait amour avec Dem Dem, une femme pas très avare de confidences. Zoom sur ses révélations sur sa vie de couple.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Chargement...
Chargement...

Annonces